Var : Les viticulteurs maudissent la météo et ils attendent impatiemment le retour du soleil et du mistral

Publié le Mis à jour le

Les viticulteurs subissent les conséquences de la météo de ce printemps; tout le cycle est décalé d'une bonne quinzaine de jours. Trop de pluie et des terres gorgées d'eau, mais sans nouvelles précipitations et avec le retour du soleil, tout peut encore s'inverser d'ici au 15 septembre.


Avec le retour de jours meilleurs, il faut se dépêcher de supprimer les pousses indésirables et le bois de l'année précédente.
Plantées dans des sols gorgés d'eau, les vignes restent fragiles, mais avec le retour du soleil et du mistral tout peut changer très vite.
10 à 12 jours de retard, rien de catastrophique, la vigilance reste toutefois de mise.
La récolte s'annonce donc plutôt bonne, mais les viticulteurs auront dû cette année apprendre à passer entre les gouttes avant d'espérer voir revenir le soleil durablement.