Cet article date de plus de 8 ans

Nous venons de vivre l'un des mois de juillet les plus chauds du siècle

Notre région, comme le reste du pays, a connu des chaleurs records ce début d'été. C'est le mois de juillet le plus chaud de ces cent dernières années, derrière 2006 et 1983. Deux degrés de plus en moyenne, ce qui est considérable pour les météorologues. 
© DENIS CHARLET / AFP
Pour débuter le mois d'août, ce jeudi, Marseille affiche 34 °C, soit 3 degrés de plus que la normale. Question chaleur, le mois de juillet restera dans les annales. Avec des températures supérieures d'un peu plus de deux degrés aux moyennes habituelles, de nuit comme de jour. Les températures ont dépassé les 30°C quasiment partout depuis le 15 juillet pour atteindre bien souvent 36°C.

De l'air venu d'Espagne et du Maghreb

Le puissant anticyclone centré sur les îles britanniques à la mi-juillet a laissé sa place à une vaste dépression au large de l’Irlande. Cette dépression dirige sur le pays un flux de sud-ouest qui favorise la remontée d’air chaud en provenance d’Espagne et du Maghreb.

Des orages inhabituels

Un été plus chaud, mais aussi plus orageux. Juillet a connu davantage d'épisodes orageux que d'habitude. Surtout ces dix derniers jours. Des orages qui tonnent d'habitude plutôt dans notre région au printemps et à l'automne. Ces orages ont permis de baisser un peu les températures et d'éviter la canicule ( 3 jours et 3 nuits consécutives de fortes chaleur).

Le mois d'août devrait être plus calme, avec des températures de saison : 30°C en Paca. Même si pour ce jeudi 1er août Marseille affiche 34 °C.

Le record de température jamais atteinte en France métropolitaine  : 44,1 °C le 12 août 2003 dans le Gard                     

à Conqueyrac et Saint-Christol-les-Alès.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo