Cerné par le GIPN, un homme se suicide à Vitrolles

Un homme de 58 ans s'est donné la mort au fusil à chasse dimanche après-midi à son domicile à Vitrolles. Il était cerné par le GIPN qui avait été prévenu par des proches inquiets. Dépressif et en arrêt maladie, l'homme brandissait son fusil de chasse.

Par Karine Bellifa

Un homme de 58 ans s'est donné la mort dimanche après-midi au fusil de chasse à son domicile de Vitrolles (Bouches-du-Rhône), alors qu'il était cerné par le GIPN. Inquiets de ne pouvoir joindre cet homme dépressif et en arrêt maladie, des proches avaient prévenu la police, qui s'était rendue à son domicile.

Les hommes de la sécurité publique de Vitrolles, reçus par un homme brandissant un fusil, avaient alors fait dépêcher sur place le Groupement
d'intervention de la police nationale (GIPN) de Marseille, qui avait pris position autour du domicile.

L'homme s'est donné la mort avec son fusil avant que le GIPN n'ait tenté une quelconque intervention.

Sur le même sujet

Les + Lus