Un conciliateur nommé pour le partage des journaux entre Tapie et Hersant

Un administrateur-conciliateur a été désigné pour tenter de trouver d'ici au 15 novembre une solution au partage des titres de presse de Groupe Hersant Media entre la famille Hersant et le groupe Bernard Tapie.

Par Afp

Au terme d'un projet d'accord annoncé mi-juillet, la famille Hersant devait reprendre la main sur le groupe Nice-Matin ainsi que sur France-Antilles, tandis que Bernard Tapie devenait actionnaire à 100% de la Provence. L'hypothèse d'une cession totale de Corse-Matin (détenu actuellement à parité) à l'homme d'affaires a depuis également été évoquée.

Interrogé par l'AFP, Bernard Tapie a indiqué jeudi qu'un administrateur-conciliateur avait été nommé "il y a trois semaines", mais qu'"il n'y a pas de contentieux gravissime" avec la famille Hersant. Le partage des titres de presse "n'est pas simple", a expliqué Bernard Tapie.
"On n'arrive pas à concilier la volonté des actionnaires avec les situations des bilans, avec les actifs-passifs, c'est très compliqué parce qu'il faut aussi réaliser des évaluations de plein d'actifs en commun".

Selon la direction de la Provence, qui a publié mercredi un communiqué interne, après avoir rencontré les représentants du personnel à leur demande, "les actionnaires ont demandé à l'administrateur-conciliateur de trouver une solution avant le 15 novembre".

Sur le même sujet

Les + Lus