Cet article date de plus de 7 ans

Un casino à Marseille mais pas à coté du Mucem

 Le conseil municipal a voté " oui " à la création d'un casino à Marseille. Dans le projet de Jean-Claude Gaudin, le casino aurait voisiné le Mucem. Finalement, les conseillers municipaux favorables à l'établissement de jeux ont reculé sur sa situation. Encore à déterminer. 


Le maire UMP, Jean-Claude Gaudin et sa majorité portaient le projet, dans un premier temps envisagé dans le bâtiment de la SNCM, puis sur l' esplanade J4 à coté Mucem et de la Villa Méditerranée. Dans l'opposition, le socialiste Patrick Mennucci, lui aussi candidat à la mairie de Marseille s'était prononcé contre le projet, avec les communistes. Depuis la semaine dernière,  une pétition " Collectif de défense du J4 " avait rassemblé quelques 19.000 signatures sur  l' internet.


Faites vos jeux 

Longtemps opposé à la création d'un casino, Jean- Claude Gaudin a reconnu avoir  "changé d'avis " rapporte l'AFP " c'est M.Muselier ( Renaud Muselier ancien premier adjoint, aujourd'hui conseiller municipal UMP) qui m'a convaincu de l'intérêt financier de notre ville d'accepter un casino explique JC Gaudin. (...) Pourquoi nous priverions nous de recettes éventuelles. (...)


Et s'il y a 25 ans , on pouvait voir arriver dans les casinos des gens de style Carbone et Spirito (figures du milieu d'avant-guerre), ce n'est plus le cas aujourd'hui. 
                                                                                                                                                           










Pour le maire, un casino à Marseille s'inscrit dans  " l'expansion touristique " de la ville. Selon Yves Moraine, chef de file du groupe UMP a evoqué les 5 à 10 millions de recettes fiscales annuelles et la création de 200 emplois.

L'opposant et maire PS de secteur,Patrick Mennucci a moqué ce revirement raconte l'AFP. Le candidat socialiste à la mairie estime que la question de l'implantation d' un casino  aurait dû être discuté pendant la campagne des municipales. Patrick Mennucci est opposé au principe même d'un casino, il a mis  en garde contre les risques de blanchiment d'argent 

                                         dans une ville touchée plus que la moyenne par l'économie souterraine.




Patrick Mennucci estime également que les gains sont économiques incertains, les croisiéristes principale cible du projet pouvant déjà jouer dans les salles sur les bateaux.


Roulette en bord de mer 

A la mairie, les sites avancés ce matin par Yves Moraine, restent le J1 (ancien hangar à bateaux sur le site du port de Marseille) et toujours l'ancien siège de la SNCM ( quartier de la Joliette ).

Le conseil municipal d' aujourd'hui était le dernier avant les élections municipales de mars prochain. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique