Cet article date de plus de 6 ans

Ouverture d'un casino à Fréjus ce vendredi malgré la mauvaise passe du secteur

Un nouveau casino ouvre demain vendredi à Fréjus, portant à sept leur nombre dans le Var, au moment où le secteur connaît pourtant une baisse de près de 5% de son chiffre d'affaires.

© f3 cote d'azur via google maps
Six casinos sont déjà en activité dans le département: La Seyne-sur-Mer, Hyères, Bandol, Saint-Raphaël, Sainte-Maxime et Cavalaire.

"Il y a encore de la place pour les casinos en France", assure néanmoins à l'AFP le directeur général du groupe Vikings, Luc Le Borgne. Vikings, petit opérateur avec neuf casinos face aux gros comme Barrière, Partouche ou Tranchant, est à l'origine du nouvel établissement de Fréjus.

Avec cette ouverture, la France comptera 197 casinos, installés dans des villes balnéaires et des villes d'eaux, certaines en abritant deux.

https://mapsengine.google.com/map/edit?mid=z92_7GUad6fA.kkTwVtKueG3ELa profession devrait annoncer prochainement un produit brut des jeux (PBJ, différence entre les mises et les gains des joueurs) en baisse de 4,3% pour son exercice annuel (1er novembre 2012 - 30 octobre 2013) alors que l'exercice précédent avait déjà enregistré une baisse de 1,8%. 
Des chiffres suivis à la loupe par les quelque 180 communes accueillant un ou deux casinos puisque 15% des prélèvements fiscaux sur le PBJ vont directement dans leur budget, le restant allant à l'Etat.

"Si tout va bien, affirme Luc Le Borgne, la commune de Fréjus devrait voir tomber dans ses caisses 1,2 million d'euros par an." Selon lui, le casino produira dès la première année un PBJ de 12 millions d'euros. 
Son groupe a investi, selon le directeur général, 10 millions d'euros pour la construction et l'équipement du casino de Fréjus. Cent machines à sous à partir d'un centime d'euro, proposant 280 jeux, attendent ce vendredi les premiers clients ainsi que deux tables de roulette anglaise et une de black jack.

© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

L'établissement a recruté 46 personnes; croupiers, personnels d'accueil et de restauration.

Pourtant, ce casino se trouve à 4 km de celui de Saint-Raphaël (groupe Barrière). Luc Le Borgne, qui "travaille depuis 33 ans" dans ce métier, dit ne pas s'inquiéter de cette proximité.

"Il faut créer de la concurrence pour que chaque opérateur puisse se remettre en question", estime-t-il. Il rappelle que les villes de Saint-Raphaël et de Fréjus abritent 120.000 personnes en hiver mais en accueillent jusqu'à 300.000 pendant la période estivale.  Luc Le Borgne se dit même certain que "l'ouverture de Fréjus va dynamiser le casino de Saint-Raphaël". 

Vikings poursuit donc son développement après avoir ouvert il y a six mois un casino à Fort-Mahon-Plage (Somme), station balnéaire de la Côte d'Opale, une région avec un total de sept casinos dans un rayon de 50 km. Le groupe prévoit en outre d'ouvrir courant 2014 un établissement à Sanary, qui sera le huitième casino du Var.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie quiz