Cet article date de plus de 7 ans

Un "collectif d'indignés" réclame l'exclusion de l'UMP du maire de Roquebrune

Suite aux propos du maire, une manifestation s'est tenue hier mercredi pour demander son exclusion définitive de l'UMP. Une soixantaine de manifestants qui se réclament du collectif des indignés de Roquebrune-sur-Argens. Un mouvement lancé dans un contexte évidemment pré-électoral.
Un peu plus de 60 Roquebrunois sont venus exprimer leur colère contre leur maire.
Un peu plus de 60 Roquebrunois sont venus exprimer leur colère contre leur maire. © F3 CA
La polémique ne retombe pas à Roquebrune sur Argens dans le Var, après les propos du maire à l'encontre des Roms. Hier mercredi, le bureau politique de l'UMP a confirmé la suspension de Luc Jousse, mais il ne l'a pas exclu.

Hier soir, c'est bien son exclusion définitive qu'ont réclamé une soixante de personnes rassemblées devant la mairie. 

Reportage Dequidt Alexandre, Casabianca Pierre Olivier et Roux Dominique :



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
roms politique