Marseille : le centre commercial "Grand Littoral" sous "ADN chimique"

Le centre commercial "Grand Littoral" s'équipe avec "l'ADN chimique ", une parade contre les braquages des commerces de la galerie marchande. Un équipement High Tech présenté ce jour à la presse en grandeur réelle. le liquide inodore et incolore qui peut marquer les malfaiteurs pour plusieurs mois.

© France 3 Provence-Alpes
Si en Grande Bretagne, le procédé a déjà conquis les commerçants, en France, son installation fait ses premiers pas. Ce vendredi matin, le directeur de Grand Littorale et les autorités policières ont présenté à la presse "l'ADN Chimique". Un liquide sans couleur ni odeur, détectable sur la peau et les vêtements même très longtemps après un délit, seule visible sous une lumière d' ultraviolet. Une arme dissuasive dont les prescripteurs espèrent qu'elle fera baisser le nombre de vols.
Si un braquage a lieu, la douche d' "ADN chimique" une fois déclenchée, le braqueur s'enfuit avec ces marques invisibles;  l'enquête pourra le confondre car ces tâches restent plusieurs mois sur la peau et sur les vêtements.
Reportage Mélanie Frey, Roger Gasc


Dans le reportage : le Major Laurent Legrand, technicien de la police, Didier Cottin directeur de Smart Water, Georges Gasperini, chef de service de sécurité de proximité






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter