• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Tag antisémite sur l'affiche d'une candidate à Marseille

© capture France 3 Provence-Alpes
© capture France 3 Provence-Alpes

En fin de semaine dernière, Annie Lévy Mozziconacci a découvert une de ses affiches de campagne souillée d'un travestissement qui ne cache pas son intention. La candidate PS, nouvelle en politique, en a été choquée mais se dit aujourd'hui renforcée dans son engagement contre les idées qui divisent. 

Par Hélène Bouyé

Annie Lévy Mozziconacci bien sûr a été  "choquée" quand elle a vu l'affiche salie. "Choquée" puis très vite pour ce médecin, tête de liste dans le 4ème secteur avec le PS, les raisons de l'engagement ont repris le dessus.

"Je suis une citoyenne lambda" et je veux être " la voix des citoyens

Et l'on comprend  que ce mot "citoyen" est au coeur de son engagement aux municipales. Une " française, républicaine " qui en tant que telle veut agir justement contre ces idées qui séparent.
Annie Lévy Mozziconacci n'avait pas décidé de parler de cette affiche, ni de porter plainte d'ailleurs. Mais au téléphone quand on lui demande sa réaction, elle rappelle simplement qu'elle s'est décidée à entrer en politique pour proposer une autre façon de vivre Marseille. Une ville dit-elle où " il y n'y a pas de communautés, mais une communauté de marseillais".  Elle a rejoint Patrick Mennucci, candidat PS à la mairie aux municipales de mars. Le candidat socialiste avait posté sur son son site un communiqué titré " Un détournement abject"
 

 / © illustration France 3 Provence Alpes
/ © illustration France 3 Provence Alpes



 

 

Sur le même sujet

Les randonneurs sont souvent mal informés

Les + Lus