• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Mathieu Bastareaud dans le XV de France appelé à affronter samedi l'Irlande

© Photo : Bertrand Guay/AFP
© Photo : Bertrand Guay/AFP

L'encadrement du XV de France a procédé à 4 changements dans son équipe de départ pour affronter l'Irlande samedi en clôture du Tournoi, avec l'entrée notable de Gaël Fickou au centre. Le Toulonnais Mathieu Bastareaud est à nouveau titularisé.

Par Yves Lebaratoux

5 jours après la victoire étriquée au score et dans le contenu en Ecosse (19-17), le manager Philippe Saint-André a logiquement procédé à quelques ajustements en vue de la réception du XV du Trèfle, alors que les Bleus ont encore une chance plus mathématique que rélle de remporter la compétition.
La retouche la plus marquante est la 2ème titularisation de la carrière de Gaël Fickou (19 ans, 7 sél), auteur de l'essai de la victoire face à l'Angleterre (26-24) mais jusque-là cantonné à des entrées en fin de match dans le Tournoi.

"Il est en forme, il a de la vitesse. On a besoin de voir son talent s'exprimer d'entrée, a expliqué Philippe Saint-André. Il y a un vrai challenge avec Mathieu Bastareaud face à une belle paire irlandaise."


Le choix de Rémi Tales (29 ans, 7 sél) à la place de Jules Plisson à l'ouverture est une demi-surprise. Le jeune Parisien (22 ans, 4 sél) était apparu à court de souffle et d'inspiration à Edimbourg et était sorti en début de seconde période.
De plus, face à de rugueux irlandais, Tales donne des garanties supplémentaires en matière défensive dans une zone du 10 souvent très sollicitée.
Comme attendu, Dimitri Szarzewski au talonnage et Louis Picamoles en troisième ligne font leur apparition.
Szarzewski (31 ans, 78 sél) devra sécuriser un secteur de la touche en faillite complète contre l'Ecosse. Brice Mach, titulaire à Edimbourg, ne figure d'ailleurs pas sur la feuille de match, Guilhem Guirado étant assis sur le banc.
Picamoles (28 ans, 41 sél) avait pour sa part été tenu à l'écart du déplacement à Edimbourg en raison de l'indiscipline affichée au pays de Galles. Retenu à l'aile de la 3ème ligne, il laisse le N.8 à Damien Chouly qui sera capitaine de touche.
Pour le reste, l'encadrement a privilégié la densité sur le banc avec 6 avants et 2 arrières seulement, dont Jean-Marc Doussain qui couvrira les postes 9 et 10.

Le coup d'envoi sera donné samedi à 17H00 GMT au Stade de France.

Composition du XV de France contre l'Irlande :

Dulin - Huget, Bastareaud, Fickou, Médard - (o) Tales, (m) Machenaud - Lapandry, Chouly, Picamoles - Maestri, Papé (cap.) - Mas, Szarzewski, Domingo

Remplaçants : Guirado, Debaty, Slimani, Flanquart, Vahaamahina, Lauret, Doussain, Mermoz

Sur le même sujet

Messonnier - Pastore

Les + Lus