Marseille : le ras-le-bol du personnel du centre pénitentiaire pour mineurs

Publié le Mis à jour le

Les surveillants,éducateurs et enseignants du centre pénitentiaire pour mineurs de La Valentine sont en colère : ils dénoncent la surpopulation carcérale. Ce matin, en signe de protestation, ils ont bloqué le rond-point de la Valentine, provoquant de forts embouteillages jusque sur l'autoroute.

Le Centre pénitentiaire pour mineurs de la Valentine accueille de jeunes détenus âgés de 13 à 18 ans. Selon le personnel, l'établissement doit accueillir 57 adolescents. Mais il en reçoit régulièrement entre 62 et 69. Excédés par cette surpopulation carcérale qui entraîne de mauvaises conditions de travail, une partie du personnel surveillant, éducateur et enseignants a décidé de bloquer le rond-point de la Valentine ce vendredi matin dès 8 heures, pour sensibiliser la population à ce problème. 
Les embouteillages provoqués se sont répercutés jusqu'à l'entrée de l'autoroute.
durée de la vidéo: 01 min 49
Une action ce matin tôt