1/4 de finale : Déterminée à écarter Lens, l'ASMonaco, favorite, assume son statut

Idéalement placée pour une qualification directe en Ligue des champions en championnat, l'ASMonaco est également favorite de la Coupe de France, statut que le club de la Principauté assume au moment de recevoir Lens (2ème de L2) en 1/4 de finale, ce soir à 20h55, au Louis II.

Claudio Ranieri à la fois méfiant et confiant
Claudio Ranieri à la fois méfiant et confiant © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Claudio Ranieri, l'expérimenté entraîneur de Monaco, n'a pas pour habitude de se défiler quand il s'agit d'évoquer ses objectifs. Ce soir, son équipe sera largement favorite face à Lens. Il en est conscient, en convient, et va même plus loin.

"Paris SG est éliminé de la compétition, analyse-t-il. Nous sommes donc devenus les favoris. Tout le monde voudra nous battre. Moi, je suis ambitieux. Je veux gagner la Coupe de France. Je veux cette pression, je vis toujours avec", a-t-il affirmé.







Surtout ne pas sous-estimer le RCLens :

Ce n'est pas pour autant qu'il n'a pas prévenu ses joueurs. Ranieri sait que Lens, invaincu depuis le 8 février (toutes compétitions confondues), sera un redoutable adversaire. Son expérience de la Ligue 2 la saison dernière se révèle d'ailleurs précieuse en ce sens. Comme certains de ses joueurs (Obbadi, Germain ou Rivière), Ranieri connaît les difficultés de ce championnat. Et il s'en est clairement fait échos dans les vestiaires.
"Lens sera en Ligue 1 la saison prochaine, prévient-il. C'est déjà une équipe de Ligue 1. Elle est la meilleure formation de son championnat à l'extérieur. Elle a éliminé Lyon à l'extérieur (2-1 a.p., en 1/8e de finale, ndlr). Et chacun sait combien je pense que Lyon est une bonne équipe. Je dis donc: +Attention!+. J'ai d'ailleurs lancé cet avertissement à tout le groupe."
Un avertissement qui se fait l'écho d'un autre lancé par Antoine Kombouaré. "Croyez-moi, on va vendre chèrement notre peau avec la pression de jouer le coup à fond. Sur un championnat, Monaco est devant nous mais sur un match tout est possible. On a des arguments, de la qualité, c'est le genre de match qui me plaît. On n'y va pas en victime."

Enjeux majeurs pour Romero et Abidal :

Monaco sera bien sur ses gardes, face à une formation au sein de laquelle pourraient évoluer Tisserand et Salli, prêtés par l'ASM. Car si Monaco devrait atteindre les objectifs initiaux du club (une qualification directe en C1), une élimination par Lens à ce stade de la compétition serait perçue comme un cuisant revers.

"Monaco est archi favori, confirme Kombouaré. Ils ont l'objectif de remporter un titre cette saison et ce sera compliqué pour eux d'aller chercher le PSG en championnat. C'est donc le grand favori de cette compétition."

Pour de nombreux Monégasques, tel que le gardien international argentin Sergio Romero, qui ne dispute que la Coupe de France, les enjeux personnels deviennent également majeurs.
"Une élimination serait effectivement quelque chose de très difficile, reconnaît le gardien de la sélection argentine. Cela voudrait dire que je ne jouerais plus de la saison. Mais on peut aller au Stade de France, on peut gagner la Coupe de France. C'est notre objectif, notre rêve!"
Pour le capitaine Eric Abidal, ce sera également un match couperet. Après avoir été au coeur d'une polémique interne pour son attitude suite à sa non convocation à la rencontre Monaco-Lille (1-1) dimanche, le défenseur international français se devra d'être parfait, s'il souhaite retrouver sa place en Ligue 1.
Initialement considérée comme annexe, la plus vieille compétition française est donc progressivement devenu un objectif central pour Monaco.
D'ailleurs, si Romero remplacera bien Subasic dans les buts, "il n'est plus question de turnover à outrance désormais.
"Ma vision sur la Coupe a changé au fil des matches", conclut Ranieri. "Maintenant, je veux la gagner."

ASMonaco :                                                                               Romero
                                                                                 Raggi, Isimat-Mirin, Abidal (cap), Echiejile
                                                                                  Kondogbia (ou Dirar), Toulalan, Obaddi
                                                                                                Ferreira-Carrasco
                                                                                                   Rivière, Martial
Commentez le match sur notre site
Regardez et commentez le match en direct sur notre site via le hashtag #ASMRCL
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de france as monaco sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter