L'OGC Nice termine 17ème de la ligue 1

Lyon a décroché samedi son billet pour l'Europa League en s'imposant à Nice (1-0) grâce à un but très rapide de son défenseur Bakary Koné, lors de la 38e et dernière journée de Ligue 1. Nice termine péniblement la saison en 17ème position, juste devant les relégables.

© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Cette victoire souffreteuse maintient l'OL en cinquième position du classement final, un point devant Marseille. L'entraîneur Rémi Garde, sur le départ, laisse son club qualifié pour la dix-huitième année d'affilée pour une Coupe d'Europe.

Garde expulsé

Mais Garde, expulsé pour contestation (89), aura décidément vécu une ultime saison lyonnaise éprouvante, de la première à la dernière seconde, même s'il quitte la maison rhodanienne sa mission remplie, sous les ovations du gros millier de supporteurs présents à l'Allianz Riviera.


Plus mauvais classement depuis 2002

Nice, pour sa part, termine dix-septième après un exercice laborieux, le plus mauvais classement avec la saison 2010 2011 depuis la remontée dans l'élite en 2002.

But dès la 5ème

Les Lyonnais ont plongé dans la course à l'Europe en ouvrant rapidement la marque. Un long coup franc sur la droite du "mondialiste" Clément Grenier a trouvé Bakary Koné démarqué au premier poteau. Le défenseur burkinabé de l'OL reprenait victorieusement de la tête (5). Pas vraiment un classique rhodanien, les Gones étant la formation de L1 ayant marqué le moins de buts sur phase arrêtée. Mais tous les coups étaient bons à prendre.

D'autant qu'après avoir effacé Kolodziejczak maintenu dans l'axe, Bafétimbi Gomis ne trouvait pas le cadre (32). L'attaquant lyonnais aux 102 réalisations en championnat échouait de nouveau, en début de seconde période, dans son face-à-face avec Mouez Hassen, le jeune gardien formé au GYM qui assurera vraisemblablement la succession de l'international colombien Ospina.

Nice déjà assuré du maintien

Mais Lyon n'a pas eu à regretter ces belles opportunités face à un adversaire niçois qui était déjà assuré du maintien. Le portier portugais Anthony Lopesa sortait des deux poings sur son poteau un lointain coup franc de la gauche d'Eysseric avant de devancer Abriel (47). Maxime Gonalons et ses partenaires continuaient ensuite à gérer leur courte avance 
Les Lyonnais, moins en jambes dans le final, au terme d'un marathon de soixante et un matches toutes compétitions confondues, auront pour autant souffert devant la plus mauvaise attaque de la classe.
Les déclarations
Claude Puel (entraîneur de Nice):
"Nous avons vu un résumé de pas mal de nos matches: un contenu intéressant, des intentions, des opportunités et une certaine inefficacité chronique devant un adversaire qui se procure peu d'occasions mais fait la différence. Nous n'avons pas été récompensés. Nous méritions beaucoup mieux. Tout n'est pas à jeter dans cette saison où il nous a souvent manqué un petit quelque chose. Elle a été beaucoup plus difficile que la précédente (quatrième, ndlr). Confirmer est toujours très compliqué et nous avons eu beaucoup de blessés dont six ou sept titulaires en même temps. Je reste positif sur l'avenir de ce groupe. Cette dix-septième place au classement sera bien sûr problématique au plan financier. Nous nous adapterons au budget définitif du club".

Rémi Garde (entraîneur de Lyon):
"Nous avons obtenu ce que nous étions venus chercher. L'objectif a été atteint dans la douleur même si sur l'ensemble de la partie, notre victoire est méritée. Les joueurs ont été très courageux, irréprochables et même héroïques. L'équipe méritait un ticket européen.
La satisfaction est de laisser Lyon en Europa League. J'ai pu profiter de cette compétition en arrivant à la tête de l'équipe, mon successeur en fera de même. Nous allons partir en Corée du Sud (match amical mercredi prochain, ndlr) et ensuite quelques jours de repos. Je regarderai tranquillement la Coupe du monde. Et je ne serai pas sur un banc d'entraîneur en août prochain".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football ogc nice olympique lyonnais sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter