• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Toulon : Le stade Mayol, ivre de bonheur, remercie Wilkinson pour le doublé

© Photo : Anne-Christine Poujoulat/AFP
© Photo : Anne-Christine Poujoulat/AFP

Exaltés et déjà champions d'Europe, quelque 15.000 supporteurs du RC Toulon réunis au stade Mayol pour assister à la retransmission de la finale du Top 14, ont laissé exploser leur bonheur après la victoire, célébrant le sacre du roi Wilkinson.

Par Yves Lebaratoux avec AFP

"2mots. Merci Jonny", a sobrement lancé Olivier, un jeune Toulonnais, saluant comme l'ensemble des supporters le dernier match du mythique ouvreur anglais Jonny Wilkinson, qui, à 35 ans met un terme à sa carrière de joueur professionnel.
Dans un stade Mayol plein à craquer, les supporters, qui avaient déboursé 2 euros pour communier devant la retransmission du match sur écrans géants, ont vibré au rythme haletant de la finale remportée 18 à 10 par les Toulonnais.
Le célèbre chant de guerre, le "Pilou-Pilou", a résonné dans l'enceinte varoise, ponctué par des salves d'applaudissements et des cris de joie à chaque point du RCT, notamment lors des 15 points (quatre pénalités, un drop) de sa majesté Wilkinson.
La voix cassée, les yeux embués, Nicolas, lance: "depuis 92 on n'avait pas gagné de titre, c'est extraordinaire".
Drogdan ajoute "c'est incroyable".
"Enfin l'apothéose, un doublé espéré... mérité", souffle Hubert avant de rendre hommage lui aussi à "M. Wilkinson" pour son "final en fanfare".
Puis, la fête a quitté le stade pour se répandre dans les rues de la ville, danses, fumigènes et étendards rouges et noirs ont accompagnés les concerts de klaxons, une partie de la foule migrant vers la place de la Liberté, où quelques supporters n'ont pas résisté à l'envie de se jeter dans la fontaine.

Aujourd'hui, Toulon va accueillir ses champions pour célébrer une saison historique où le RCT a tout gagné, remportant le Bouclier de Brennus face à Castres une semaine après avoir arraché face aux Saracens (23-6) une deuxième coupe d'Europe consécutive.

En milieu d'après-midi, la parade des joueurs, qui doivent arriver en bateau dans la rade avant d'entamer le tour de la cité, sera l'occasion pour les Toulonnais de rendre hommage au "seul vrai " Jonny.

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus