"Chaque année, la Méditerranée tue..."

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ghislaine Milliet
Intervention du Crossmed
Intervention du Crossmed © Photo Nice Matin

Le message lancé par le préfet maritime et le Crossmed est sans équivoque : la mer reste dangereuse. L'an dernier, 41 personnes sont mortes sur le littoral méditerranéen.

"Chaque année la Méditerranée tue..." Ce message d'alerte lancé en début de saison estivale par le Crossmed de La Garde et le préfet maritime veut rappeler la dangerosité de la mer. L'an dernier, 4896 personnes ont été secourues sur la zone de la Méditerranée. Mais 41 sont décédées. Les organismes de secours en mer, la Marine Nationale, la SNMC, le CROSSMED, tiennent de nouveau à donner les conseils de sécurité qui doivent accompagner toute sortie ou baignade en mer.

Conseils aux usagers

Les plaisanciers ignorent trop souvent qu’en Méditerranée, dès que le vent se lève, la mer se forme très vite. La promenade en mer, c’est un moment de plaisir, il ne faut pas qu’il devienne dramatique."


Le vent est un facteur aggravant lors des péripéties en mer. Quand il souffle de terre, il peut entraîner de longues dérives au large et être à l’origine d’accidents, par effet direct sur l’embarcation, ou par son action sur la mer.Il est donc absolument nécessaire de se renseigner au préalable d’une sortie, sur les conditions et les prévisions météorologiques. Il est important de surveiller la vitesse et la direction du vent. Les plus vulnérables au vent sont les pratiquants de sports et de loisirs nautiques, compte-tenu de la taille et de la nature de leurs flotteurs, plus fragiles et peu repérables dans des conditions de mer dégradée".

Pour toute urgence, le numéro à composer est le 112


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.