Un voilier parti de Marseille, sauvé du naufrage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ghislaine Milliet

La course "Duo Max" entre Marseille et Barcelone s'est mal terminée pour l'équipage de l'un des voiliers participants. Une voie d'eau a obligé les occupants à quitter le bateau et attendre les secours dans leur canot de sauvetage,

Alors qu'il participait à la course de voiliers "Duo Max" (Marseille Barcelone), l'équipage d'un bateau de 12 m a été contraint d'abandonner, en raison d'une voie d'eau survenue vers 3 heures du matin. Il a donné l'alerte par VHF. Malheureusement, les communications ont été difficiles et la position initiale reçue était erronée. 
Dans un communiqué, la préfecture maritime explique :
"Deux navires de commerce étant proches ont été immédiatement déroutés par le  Cross Méditerranée, pendant que l'hélicoptère Dauphin de service public de la Marine nationale est dépêché également sur zone. Arrivé sur les lieux, les deux occupants du voilier portant leur veste de flotabilité individuelle (VFI) ont pu être localisés par l'hélicoptère Dauphin de service public grâce aussi à leurs moyens de signalement lumineux. Restés à bord du voilier mais prêts à l'abandonner dans leur radeau de survie, ils ont pu être hélitreuillés sains et saufs vers l'aéroport de Montpellier"

Alerter-Attendre-être Aperçu


Face à ce nouvel incident, la préfecture maritime tient à rappeler les consignes de sécurité en matière de loisirs nautiques :
"Cette opération illustre bien le triple A (Alerter - Attendre - être Aperçu). Il est aussi indispensable que tous les plaisanciers doivent en permanence être sur le canal 16 et à l'écoute pour pouvoir aussi aider les personnes en détresse".
Cela évite des dépenses inutiles pour le service public; A titre indicatif, l'hélicoptère de la marine nationale a dû effectuer 200 km sur cette dernière opération.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.