La maire de Moustiers-Sainte-Marie censure une fresque du musée de la Faïence

Ces personnages nus ne sont pas du goût de la première magistrate de Moustiers-Sainte-Marie. / © DR
Ces personnages nus ne sont pas du goût de la première magistrate de Moustiers-Sainte-Marie. / © DR

Ce sont les six hommes nus de la fresque qui ont choqué Madame le maire. L'artiste a accepté de recouvrir le sexe de ses personnages de feuilles de vignes. Rien n'y a fait. Son tableau a été recouvert d'une plaque de contreplaqué avant l'inauguration du nouveau musée de la faïence.

Par Karine Bellifa

Il y a 6 mois, la ville de Moustiers-Sainte-Marie, cité de la faïence, commande une fresque à l'artiste céramiste Jérôme Galvin. Une oeuvre qui doit couvrir un mur du musée de la faïence , crée en 1929. L'artiste termine son oeuvre. Il réalise une fresque de 5 mètres de long, une faïence de style grotesque.

Des feuilles de vigne sur les sexes

En la voyant, Patricia Brun, maire divers droite élue en mars dernier, estime que certains personnages nus peuvent être "choquants pour les enfants et les personnes âgées". Jérôme Galvin propose de couvrir le sexe des six personnages incriminés par des feuilles de vigne. La mairie accepte cet arrangement. Modification qui sera faite le 20 juin.
Reportage de Véronique Bouvier et Léo Centofanti

La fresque recouverte avant le vernissage

Le vernissage du musée de la faïence rénové doit avoir lieu le 27 juin. La veille, le personnel du musée découvre que des panneaux de bois ont été installés pour recouvrir entièrement la fresque de Jérôme Galvin. L'artiste indique qu'il n'a pas été prévenu par la mairie. Patricia Brun, la maire, ne regrette pas d'avoir caché l'oeuvre qu'elle juge obscène. 

La fresque a été cachée par un contreplaqué. / © DR
La fresque a été cachée par un contreplaqué. / © DR

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus