Brigitte Bardot demande la fermeture des delphinariums à Ségolène Royal

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Lebaratoux avec AFP

Brigitte Bardot a écrit à la ministe de l'Ecologie Ségolène Royal pour lui demander la fermeture "des prisons aquatiques" que sont, selon elle, les delphinariums, dans une lettre rendue publique par sa fondation.

Dans cette lette datée du 6 juillet, jour où les membres de sa Fondation ont manifesté au parc Astérix (Oise) pour dénoncer la captivité des dauphins, l'ancienne actrice interpelle la ministre.

"Madame la ministre, vous avez le pouvoir de faire fermer ces prisons aquatiques, nous sommes nombreux à compter sur votre intervention pour que la France rejoigne les pays qui, comme la Slovénie ou la Grande-Bretagne, ont banni l'emprisonnement des dauphins", écrit-elle.
"Dans la nature, le territoire des cétacés est immense, les groupes sont structurés avec une forte cohésion sociale, rappelle BB. Détruire cet équilibre et les liens familiaux pour capturer un jeune, l'isoler dans un bassin ridiculement petit, le dresser et le +récompenser+ d'un poisson mort .... est d'une tristesse absolue, une injustice flagrante et insupportable !"
De plus, "les accidents, parfois mortels, avec les dresseurs sont courants", dit-elle.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité