Cet article date de plus de 7 ans

La voie s'ouvre, mais pour qui ?

La voie du Vieux-Port et de sa finale s'entrouvre davantage cette journée du mardi. Soixante-quatre équipes peuvent encore caresser l'espoir du sacre Marseillais. Beaucoup de favoris sont tombés hier. Qui passera ces 32èmes de finale ?
Beaucoup d'équipes favorites ne joueront pas ce mardi matin les 32ème de finale de cette Marseillaise, 53ème du nom. Un lundi fatal pour de grands noms : le finaliste de l'an dernier, Cargolès, Foyot avec Passo et Durk, Malbec et Savin, Usaï, Roux...Une litanie de cadors qui ne croiseront pas le fer sur le Vieux-Port. Du coup, les autres grandes équipes encore en course profiteront t'elles de cette voie royale qui s'ouvre ?

Quintais, N'Guyen, Cortés ?

Et les choses vont encore se clarifier dès la fin de cette première partie du matin. Un premier tour marqué par de gros chocs. Les trois Philippe, Quintais, Suchaud et Pécoul, par exemple. Ils vont devoir batailler ferme face au local Didier Roger, connu ici à Marseille sous son sobriquet " l"Ours".Deux autres équipes qui peuvent prétendre au titre vont également s'affronter ce matin : Simon Cortès face à Georges Delys, l'incontournable "yeux bleus" de cette Marseillaise. Louis Lucchesi et Roger Cargolés, les finalistes de l'an dernier, associés cette année à Salah Kanes vont devoir montrer tout leur talent pour venir à bout des vainqueurs de l'édition 2008, Daniel Hernandez, Julien Castagna et Richard Hovaguinian. Et  puis aussi, Laurent N'Guyen équipé d'Aimé Courtois et Antony Kerfa opposés aux redoutables Michaël Lieballe, Charle Baptiste et Jean-Pierre Helfrid. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque