• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Toulouse - RC Toulon en Top 14 dimanche (21h): avec Botha, Williams et Habana

Bakkies Botha de retour dans l'effectif toulonnais. Ici, la saison dernière contre Castres. / © BERTRAND LANGLOIS / AFP
Bakkies Botha de retour dans l'effectif toulonnais. Ici, la saison dernière contre Castres. / © BERTRAND LANGLOIS / AFP

L'équilibre reste précaire à Toulouse qui a interrompu le week-end dernier une série noire de cinq défaites et voudrait tout à fait réamorcer la pompe dimanche (21h00) à Ernest-Wallon contre l'ogre toulonnais, en clôture de la 9e journée de Top 14.

Par AFP

Un coup d'oeil en haut puis en bas du classement suffit à comprendre que le Stade Toulousain, arrivé à un tiers du championnat désormais, n'a plus de marge d'erreur à domicile s'il veut espérer se qualifier pour la phase finale.

Toulon, leader avant le début de ce neuvième acte, a déjà pris 14 longueurs d'avance et un braquage en terre toulousaine lui offrirait un matelas bien rembourré avant de s'enfoncer dans l'automne, tout en précipitant les hommes de Guy Novès dans des abîmes de doutes.

Plus de marge d'erreur pour Toulouse

Car ensuite se profilent deux week-ends d'intermède européen, avec pour Toulouse la venue de Montpellier et un déplacement à Bath, et la fenêtre internationale des tests de novembre, toujours contraignante pour le club haut-garonnais qui est un des grands pourvoyeurs du XV de France.
S'il est toujours possible de nuancer cet inquiétant tableau à grands aplats d'incertitude sportive, la raison et les calculs font tout de même de ce choc en rouge et noir un instant de bascule de la saison toulousaine.

"Cela fait un moment que je ne regarde plus le classement, évacue le capitaine Thierry Dusautoir.

Moi, ce qui m'intéresse c'est que l'équipe retrouve le succès. On l'a fait face à Paris (22-10) mais on ne se contente pas de ça."


Crise de confiance

Car, versant positif, une victoire face au champion d'Europe et de France accélèrerait forcément le redressement d'une équipe piquée par les critiques et en crise de confiance depuis le début de la saison.
"Ce qui est certain c'est que pour gagner face à Toulon on devra produire du beau rugby et être efficace, exhorte encore Dusautoir. L'exigence sera importante et si on atteint notre objectif cela voudra dire que l'on a passé un cap."

Le RCT renforcé 

Au RCT, les voyants sont plutôt au vert après avoir enchaîné trois succès, dont deux à l'extérieur, à Brive et Oyonnax. Les Varois ont surtout misé sur la récupération en début de semaine et se présentent donc sans trop de pression à Ernest-Wallon.
"Ils dégagent une image de force collective, souligne le troisième ligne toulousain Imanol Harinordoquy.

On voit qu'ils ont confiance en eux. C'est une grosse machine." 


Une machine renforcée par les retours de plusieurs joueurs cette semaine - et non des moindres - qui feront leurs débuts en Top 14 cette saison: les deuxièmes lignes Bakkies Botha et  Ali Williams, le N.8 Juan Martin Fernandez Lobbe, l'ailier Bryan Habana et l'arrière Leigh Halfpenny.

Equipe très compétitive

"On enverra une équipe très compétitive à Toulouse, d'abord pour faire plaisir à Canal + qui a horreur qu'on fasse tourner lors des grosses rencontres et pour 

faire en sorte que les absents retrouvent du temps de jeu et des automatismes", prévient ainsi le président varois Mourad Boudjellal.

La clé du match devrait se situer devant, sur ces phases de conquête chères au manager du RCT Bernard Laporte et dans lesquelles les Toulousains ont souffert ces derniers mois. En ce sens, les retours prévus de Gürthro Steenkamp, Corey Flynn, Census Johnston et Vasil Kakovin en première ligne devraient donner une sacrée bouffée d'oxygène.
"Les Toulousains ont eu des blessés mais leur potentiel est intact, plaide d'ailleurs Bernard Laporte. Je ne suis pas inquiet pour eux."

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus