• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

La SNCF envisagerait d'augmenter ses tarifs

© Photo AFP
© Photo AFP

Alors qu'un rapport de la Cour régionale des comptes, pointe du doigt la gestion des Lignes à Grande Vitesse, particulièrement celles de Méditerranée et du Nord, la SNCF envisagerait d'augmenter ses tarifs et de durcir ses conditions de remboursement. Objectif : gagner 10 à 15 millions d'euros. 

Par Ghislaine Milliet avec AFP

Selon le site Economiematin.fr, la SNCF envisagerait d'augmenter les tarifs et de durcir les conditions de remboursement des billets de TGV pour rétablir la rentabilité de ses lignes à grande vitesse.
L'augmentation des prix viserait particulièrement les passagers de première classe, avec des hausses de 6 à 10 euros par billet selon les scénarios, explique le site qui cite un document interne du service marketing de la SNCF.
Cette mesure pourrait faire gagner de 10 à 15 millions d'euros par an à la SNCF.
Le projet évoque aussi un durcissement des conditions d'échange/remboursement pour le tarif "loisir" (standard). Le remboursement pourrait être rendu impossible sept jours avant la date du départ. L'échange serait facturé 15 euros.
Enfin, la SNCF pourrait supprimer les voitures-bar dans les trajets de moins de trois heures, à l'exception de la ligne Paris-Lyon.
Un rapport de la Cour des comptes à paraître jeudi, mais dont les principales conclusions ont été diffusées dans la presse cette semaine, pointe du doigt les dérives de la gestion du réseau TGV.
Aucune des six liaisons à grande vitesse citées dans le rapport n'a atteint les objectifs de rentabilité annoncés, en particulier les lignes LGV Nord et LGV Méditerranée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus