Cet article date de plus de 6 ans

Intempéries: Gorbio noyé sous les travaux

Après les inondations de janvier 2014, et les plus récentes des 4 et 5 novembre, certaines communes, comme Gorbio, ont du mal à venir à bout des travaux. La succession des épisodes pluvieux est un casse-tête pour les communes.
Depuis les intempéries de janvier 2014, il y a  beaucoup de municipalités qui n'ont toujours reçu aucune aide ou très peu. C'est le cas de Gorbio, dans l'arrière-pays de Menton. Le 17 janvier, la petite commune de 1300 habitants voit ses routes éventrées et ses terrains détruits. Les travaux sont estimés à 1,4 millions d'euros. Le maire, Michel Isnard, voit aujourd'hui d'autres intempéries s'abattre sur son village alors que les travaux ne sont pas finis et que l'argent de l'Etat n'est toujours pas arrivé. Seul le conseil régional PACA lui a versé 150 000 euros.

Des communes impuissantes

Les circonstances imposent à cette petite commune de mettre de côté toute autre activité municipale, notamment culturelle. 
Le conseil général des Alpes-Maritimes devrait se prononcer le 12 décembre prochain sur le montant des subventions allouées aux communes sinistrées. Dès hier, en séance plénière, le conseil général présidé par Eric Ciotti s'est exprimé pour des aides concernant l'événement pluvieux de début novembre. Mais il faudra déposer des dossiers et la prise en charge couvrira au maximum 45% des travaux.
Le reportage d'Hugues Nicolas et Jean-Paul Bierlein, suivi de l'interview en plateau de Didier Belotto, président des agents généraux d'assurance dans les Alpes-Maritimes.
durée de la vidéo: 02 min 13
Intempéries, le maire de Gorbio désespère
durée de la vidéo: 03 min 02
Le président des assureurs interrogé par Jean-Bernard Vitiello

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries inondations