Nice: mort d'un enfant de 11 ans suite à l'inhalation probable d'un déodorant

Publié le Mis à jour le
Écrit par V.K avec AFP

Un enfant de 11 ans est décédé jeudi soir dans le parking souterrain d'un supermarché de Nice, probablement après avoir "sniffé" du déodorant. Plusieurs jeunes en France sont déjà décédés des suites de cette pratique prisée chez certains adolescents. 

Un enfant de 11 ans est décédé jeudi soir dans le parking souterrain d'un supermarché de Nice, probablement après avoir inhalé du déodorant, a-t-on appris vendredi de source proche de l'enquête. L'alerte a été donnée aux secours jeudi vers 21h00 par d'autres jeunes qui se trouvaient sur les lieux du drame dans le centre de Nice.

"Il y a de fortes chances que les jeunes sniffaient du déodorant en aérosol, avec
un chiffon sur la bouche",

a indiqué une source proche de l'enquête. Ce genre de pratique "très dangereuse" est prisée chez certains adolescents et
a déjà fait des victimes en France. Une enquête est en cours.
L'enfant d'origine tchétchène était scolarisé à l'école Thérèse Roméo de Nice. Une cellule de soutien psychologique a été ouverte a destination des enfants, des parents et des personnels de l'école. 
durée de la vidéo: 01 min 02
Mort d'un enfant de 11 ans qui aurait inhalé un aérosol

 

Les dangers de l'inhalation d'aérosols
La consommation chronique de substances inhalées  peut provoquer chez le sniffeur de graves lésions et quelque fois même des dégâts irréversibles de nature cardiaque, hépatique, rénale, pulmonaire, et cérébrale. Une action neurotoxique centrale et parfois périphérique. Les lésions cérébrales  peuvent entraîner des changements de personnalité, une diminution du fonctionnement cognitif, des pertes de mémoire, et des troubles de l'élocution, cécité, névrite. Le décès peut survenir après une inhalation unique ou une consommation prolongée. 
La mort  subite  après inhalation volontaire  peut  survenir dans  les minutes qui suivent l'inhalation et est provoquée par un rythme  cardiaque  irrégulier qui mène à une  crise du cœur. Ces produits engendrent une forte dépendance psychique et parfois physique. 
(source: alcoolassistance.net)