Cet article date de plus de 6 ans

Pour Leonardo Jardim entraîneur de l'ASM; les "jeunes Français se blessent trop"

L'entraîneur portugais de l'AS Monaco, Leonardo Jardim, a estimé ce lundi, lors d'une conférence de presse avant la rencontre des 16es de finale de la Coupe de France Monaco-Evian/Thonon disputée mercredi, que "les jeunes joueurs français se blessent trop".
"Normalement, ce sont toujours les anciens (joueurs, ndlr) qui se blessent plus facilement. Partout où je suis passé, c'était comme ça. Mais ici, en France, et pas uniquement à Monaco, beaucoup de jeunes se blessent musculairement", a lancé Jardim en réponse à une question sur la gestion des joueurs blessés à Monaco.

"Dans les équipes de jeunes du Sporting (au Portugal, ndlr), je ne me souviens pas de tels blessés chez les jeunes, par exemple."


A Monaco, Geoffrey Kondogbia (21 ans) et Tiémoué Bakayoko (20 ans) sont actuellement claqués à une cuisse, alors que le mois dernier, Layvin Kurzawa (22 ans) était indisponible.
"A Monaco, Kondogbia, Bakayoko et Kurzawa ont été blessés", a poursuivi Jardim, soulignant que le Belge Yannick Ferreira Carrasco (21 ans),
les Brésiliens Fabinho (21 ans) et Wallace (20 ans), ou le Portugais Bernardo Silva (20 ans) ne le sont pas.
"C'est aussi le cas en CFA ou chez les -19 ans. Et partout en France. Ces blessures chez les jeunes Français, ce n'est pas normal. Mais je ne sais pas pourquoi (cela arrive, ndlr)", a-t-il ajouté.

"Les jeunes sont les mêmes, avec les mêmes défauts, dans tous les pays", a-t-il précisé, mettant de côté l'hypothèse de l'hygiène de vie. "Et ce n'est pas un problème de terrain (de jeu)." 
Il a évoqué un éventuel problème au niveau de la formation. "Peut-être que le travail physique imposé aux jeunes joueurs dans les centres
de formation n'est pas adapté au développement physique et à la morphologie des jeunes joueurs (alors en pleine croissance, ndlr)"
, a conclu le technicien portugais, comme s'il souhaitait ouvrir ce débat.
(Avec AFP)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
monaco as monaco football sport ligue 1