Renvoi du procès des présumés meurtriers d'un adolescent à Marseille en 2011

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karine Bellifa .

Le jeune homme de 17 ans avait été tué par des tirs de Kalachnikov dans la cité de la Castellane à Marseille le 22 décembre 2011. Le procès de ses deux présumés meurtriers vient d'être reporté ce lundi devant la Cour d'Assises d'Aix-en-Provence car l'un des accusés vient de changer d'avocat.

La cour d'assises des Bouches-du-Rhône a renvoyé lundi le procès d'Eddy Tir, 23 ans, et de Seyni Demba, 22 ans, qui devaient être jugés pour le meurtre d'un adolescent, mitraillé le 22 décembre 2011  à la Kalachnikov au pied d'un immeuble de la cité La Castellane dans les quartiers Nord de Marseille.



32 condamnations en six ans

Condamné à 32 reprises entre 2004 et 2010 pour de petits délits, Eddy Tir est accusé d'avoir mitraillé Kamel El Mehli, 17 ans, le 22 décembre 2011, au pied d'un immeuble de la cité La Castellane. Seyni Demba est considéré comme co-auteur présumé de ce meurtre. Avocat d'Eddy Tir, Me Bernard Hini a été désigné en fin de semaine dernière par le jeune homme et a réclamé ce renvoi, "le procès ne pouvant se dérouler dans les conditions d'équité prévues par la loi".



Un nouvel avocat

Me Laurent Gaudon, défenseur de la mère de Kamel El Mehli, tué à l'âge de 17 ans, a fait part à la cour de sa colère:

Eddy Tir a un avocat depuis quatre ans et en change à la dernière minute"



L'avocat général Olivier Couvignou a dénoncé "les atermoiements dilatoires" du jeune accusé qui a pu bénéficier de cinq ou six avocats et d'un avocat d'office commis il y a un mois. La cour d'assises a fait droit à la demande de renvoi, l'avocat d'Eddy Tir "n'ayant pu ni s'entretenir avec son client, ni prendre connaissance de la procédure".



Un nouveau procès dans les prochains mois

Un nouveau procès sera organisé dans les mois prochains. Eddy Tir et Seyni Demba se renvoient la responsabilité de ce règlement de comptes, l'un et l'autre ayant eu une altercation avec la victime dans les semaines ayant précédé son assassinat.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité