Il y a 23 ans, la catastrophe de Furiani...

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ghislaine Milliet

Furiani restera dans les mémoires comme étant la plus grande catastrophe sportive survenue à ce jour sur le sol français.
Le 5 mai 1992, lors de la demi-dinale de la Coupe de France à Furiani, une tribune s'effondre soudainement.... 18 personnes trouveront la mort, 2357 autres seront blessées.

Nous sommes le 5 mai 1992, au stade Armand-Césari, à Furiani (Haute-Corse) où a lieu la demi-finale de la coupe de France de football 1991-1992 qui oppose le SC Bastia à l'Olympique de Marseille. 
Après la victoire qualificative contre Nancy, le club bastiais a décider d'agrandir son stade. La tribune Claude Papi de 750 places est détruite au profit d'une structure métallique de plus de 9400 places. 

Un niveau de sécurité très insuffisant

A la veille du match, les travaux ne sont toujours pas terminés. La commission de sécurité note un "niveau de sécurité très insuffisant".
Le 5 mai, les supporters et journalistes prennent place dans la tribune, haute d'une quinzaine de mètres. L'ambiance est celle d'une demi-finale de Coupe de France. Et les fans de foot tapent du pied à l'unisson.
La structure bouge... Les responsables s'en rendent compte. Ils sont inquiets et envoient des techniciens pour revisser les boulons. Le speaker demande aux supporters "de ne pas taper des pieds, surtout sur les structures métalliques". En vain. Il est 20h15 et le match n'a pas encore commencé.
A 20h20, alors que les journalistes de TF1 font un direct, la tribune s'effondre en arrière plan, précipitant dans sa chute, la foule qui avait pris place.

Les équipes du SAMU déjà en place pour le match, s'activent mais sont vite débordées. Les renforts arrivent aidés d'hélicoptères qui se posent à même la pelouse du stade. L'ordre d'évacuation des spectateurs est donné à 21 heures pour laisser travailler les secours. Une chaîne de solidarité se met en place. Les joueurs eux-mêmes aident à démonter les grilles de protection pour permettre au public d'évacuer.
Les blessés sont si nombreux, qu'ils sont transportés vers Nice, et Marseille, les hôpitaux corse étant saturés.
Le bilan sera très lourd : 18 morts et 2357 blessés... Furiani est la plus grande catastrophe sportive survenue à ce jour sur le sol français.
Le 5 mai 1992 le drame de Furiani











En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.