Cet article date de plus de 5 ans

La Camargue : décor des premiers westerns européens

Le grand ouest américain, décor inimitable des westerns ? Il semblerait que non. La Camargue a été le théâtre de plusieurs films du genre tournés entre 1910 et 1912. Un collectif marseillais leur redonne vie.
Plusieurs westerns ont été tournés en Provence entre 1910 et 1912.
Plusieurs westerns ont été tournés en Provence entre 1910 et 1912. © Maxppp
Les westerns, leurs diligences, leurs femmes en détresse, leur chevauchées grandioses et leur décor inimitable, le grand ouest américain. Et pourtant…Entre 1910 et 1912, plusieurs westerns ont été tournés en Provence.

Des étudiants japonais jouent les indiens

Les chevaux camarguais sont alors sellés à l’américaine et des étudiants japonais de passage jouent les indiens. Au cœur de la Camargue, des saloons voient le jour. L’illusion est parfaite.L’instigateur de ces westerns camemberts n’est autre que Joë Hamman. Réalisateur mais également cascadeur et acteur, il voue une passion pour le western et s’attachera à la transmettre à la France.

Des ciné-concerts

Ce pan de l’histoire provençale est méconnu, mais un collectif marseillais cherche à le faire revivre. Oaïstern fondé en 2012 organise des ciné-concerts et fait sortir de l’ombre ces films muets. L’idée ? Offrir un moment de divertissement mais pas seulement. Isabelle Vidal fondatrice du collectif s’attache à faire connaître cette histoire et à la rendre accessible à un public populaire.

Le collectif propose un ciné concert mardi 16 juin à 21h30 sur le toit-terrasse de la cité radieuse Le Corbusier à Marseille.

Découvrez le reportage d’Astrid Garaude :
##fr3r_https_disabled##

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture cinéma camargue concerts musique