Pour Abdelghani Merah, son frère Abdelkader était bien complice de Mohamed Merah

Interview d'Abdelghani Mérah
Parmi tous ceux qui sont déçus par le verdict se trouve un des frères Mérah... Abdelghani Mérah s'est distingué par ses idées totalement opposées à celle des autres membres du clan....Il affirme avoir été témoin de la radicalisation de ses deux frères et selon lui, le verdict est complètement passé à côté - France Télévisions - J.Cholin; V.Llado

Dans le procès Merah, la Cour d'Assises spéciale a rendu son verdict le 2 novembre. Abdelkader Merah, le principal accusé a écopé de 20 ans de prison pour "association de malfaiteurs". Parmi les déçus du verdict se trouve son frère cadet : Abdelghani Merah.

Par Pierre-Olivier Casabianca

Il y aura une 2ème procès Merah. Le parquet général a fait appel du verdict rendu le 2 novembre par la Cour d'Assises spéciale contre les deux accusés Abdelkader Merah et Fettah Malki.
Le frère de Mohamed Merah a écopé de 20 ans de prison dont les deux tiers de sureté pour "association de malfaiteurs" mais la cour n'a pas reconnu sa complicité dans les 7 assassinats commis par Mohamed Merah en mars 2012.

Une peine qui n'a pas convaincu les parties civiles et  Abdelghani Merah, son frère cadet. Ce dernier a pris ses distances avec sa famille et s'est réfugié sur la Côte d'Azur. Dans un entretien qu'il a accordé à France 2, Abdelghani Merah affirme avoir été témoin de la radicalisation de ses deux frères.

"Abdelkader Merah peut tromper qui il veut, moi il ne me trompera pas. Je sais qu'il était bien au courant des attentats de Mohamed Merah. Ce qui me fait dire ça c'est qu'après les attentats du 15 mars (2012, ndlr) à Montauban, Abdelkader Merah et Mohamed Merah ont mangé ensemble en compagnie de Aïcha Merah (la soeur de Mohamed Merah, ndlr). Elle a été très étonnée de voir que le GPS de la voiture était éteint", affirme Abdelghani Mérah. 

Dans cette interview il revient sur le procès : "j'ai dit la vérité (...) depuis mars 2012, je ne cesse de dire que Abdelkader Merah est complice de Mohamed Merah. J'ai l'impression que l'on ne m'a pas vraiment écouté et ce qui m'a rendu malheureux c'est que Aïcha Merah s'est menti à elle-même, elle détient pourtant une partie de la vérité. Sa mère connaît beaucoup plus de vérités que moi sur les complicités d'Abdelkader Merah et Mohamed Merah".


Procès Merah : un jeune niçois était partie civile
Interviews : Maître Philippe Soussi, Avocat de Bryan - F3 Côte d - M.Brucker; JP.Bierlein; M.Savineau; A.Belderrain; D.Roux



Pour en savoir plus :
Pourquoi Abdelkader Merah a-t-il échappé à la perpétuité? (L'express, le 03 novembre 2017)

Sur le même sujet

Journée de mobilisation à Marseille

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne