Changement de vocation pour une voie ferrée dans les Alpes de Haute-Provence

Publié le Mis à jour le

L'ancienne voie ferrée entre Digne et Saint-Auban pourrait être réhabilitée. A l'abandon depuis 30 ans, année de passage du dernier train, elle pourrait être transformée en lieu de balade pour randonneurs et cyclistes. Autrement dit : en voie verte.

La végétation s'est installée au milieu des rails. A tel point qu'on ne voit presque plus l'ancienne voie ferrée. Entre Digne et Saint-Auban, 26 kilomètres sont laissés à l'abandon depuis 30 ans, le long de la RN 85. Aujourd'hui, des habitants veulent donner à ce chemin une seconde vie. Ils veulent créer une voie piétons et cyclistes.

Cette voie pourrait permettre de circuler de village en village. Elle aurait un rôle social, économique et touristique,


explique Gilles Mercier, président de l'association de promotion des Voies Vertes 04

Recréer du lien, c'est la vocation de cette voie verte. Dans le cas contraire, on peut craindre que les terrains soient vendus, que la continuité soit interrompue.

Un autre projet est en cours, entre Digne et Nice.

Un reportage de Matthias Julliand et Léo Centofanti :

durée de la vidéo: 01 min 35
Voie verte