• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Christophe Castaner : candidat à la tête du parti La République En Marche

Christophe Castaner, député des Ales-de-Haute-Provence, élu à la tête de La République en Marche / © Maxppp
Christophe Castaner, député des Ales-de-Haute-Provence, élu à la tête de La République en Marche / © Maxppp

Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, a confirmé mardi sa candidature pour prendre la tête du parti La République En Marche. Il a été choisi par Emmanuel Macron. L'élection est prévue le 18 novembre prochain

Par Ludovic Moreau

Christophe Castaner, actuel porte-parole du gouvernement a annoncé sa candidature pour prendre la tête du parti La République En Marche, il l'a encore confirmé ce matin au micro d'RTL

Oui, je suis candidat à la tête du parti La République En Marche

Christophe Castaner a été choisi par Emmanuel Macron

oui, j'ai échangé avec lui, il n'avait pas besoin de beaucoup d'arguments pour me convaincre

a précisé le porte-parole du gouvernement et il a ajouté

S'il a soutenu ma candidature, c'est parce qu'aujourd'hui j'ai aussi le soutien de la base des militants de LREM



L'élection du "délégué général" du parti LREM est prévue le 18 novembre prochain, à l'occasion d'une convention à Lyon. Pour le moment, Christophe Castaner est le seul candidat. Officiellement, les candidats ont jusqu'au 2 novembre pour se déclarer.
Concrètement, la candidature de Christophe Castaner n'est pas encore officielle, il reste quelques formalités à remplir. Il doit réunir des parrainages, parmi lesquels, des adhérents membres du Conseil, dont 30 députés, 3 sénateurs, 10 référents territoriaux et 5 élus non parlementaires. A l'issu du dépôt des dossiers, le Conseil National de LREM aura 3 jours pour officialiser le ou les candidats à l'élection au poste de "délégué général".

Restera-t-il au gouvernement ?

Christophe Castaner estime que "le porte-parole du gouvernement ne peut pas être le représentant d'un mouvement politiques de la majorité" mais que sa démission n'était pas à l'ordre du jour pour le moment. Cependant, les statuts du parti indique que "la fonction de délégué général est incompatible avec celle de président de la République ou de Premier ministre" mais rien n'est précisé à propos des autres fonctions gouvernementales.
La fonction de délégué général du parti LREM est bénévole. En cas de démission, Christophe Castaner pourrait retrouver son poste de député des Alpes-de-Haute-Provence, il avait été réélu en juin dernier.

Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus