LEGISLATIVES A DIGNE-LES-BAINS. Marie-Anne Baudoui-Maurel, DLF, éliminée au 1er tour

Publié le Mis à jour le

Elimination de Marie-Anne Baudoui-Maurel, candidate Debout La France, n'a obtenu que 4,18 % des suffrages au premier tour des élections législatives dans la 1ère circonscription des Alpes-de-Haute-Provence (Digne-les-Bains). 

Marie-Anne Baudoui-Maurel est arrivée 7e du premier tour des législatives dans la 1ere circonscription des Alpes-de-Haute-Provence ave cun score de 4,18 % des voix. La dentiste de Malijai, aujourd’hui ralliée à Nicolas Dupont-Aignan, semble avoir eu du mal à se trouver sa famille politique. Entrée au RPR en 1993, elle se lance pour la municipale de 2008 sans étiquette.. Pendant la campagne présidentielle de 2012, elle prend la présidence départementale des Amis de Nicolas Sarkozy.

Du RPR au FN


Mais en 2014, elle quitte l’UMP pour retenter sa chance à la mairie sous les couleurs du Front national. Arrivée en tête, Marie-Anne Baudoui-Maurel est battue au second tour par la socialiste Patricia Granet, mais elle s’impose comme leader de l’opposition dans la ville.

Du FN à DLF


Sept mois plus tard, elle démissionne du FN suite aux propos de Jean-Marie Le Pen sur le régime de Vichy. Et c’est sous une étiquette Divers Droite qu’elle se présente aux législatives de 2015. Son score de 6 % ne lui permet pas d’atteindre le second tour.
C’est sous les couleurs de Debout la France qu’elle ambitionnait de faire son entrée à l’Assemblée, mais elle ne passe pas le cap du premier tour.