• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Tentative d'extorsion : l'ex-footballeur de l'OM Souleymane Diawara condamné à une amende

Archives - L'ancien joueur de l'OM Souleymane Diawara lors de son procès le 25 avril 2019 au tribunal correctionnel de Digne-les-Bains. / © Maxppp
Archives - L'ancien joueur de l'OM Souleymane Diawara lors de son procès le 25 avril 2019 au tribunal correctionnel de Digne-les-Bains. / © Maxppp

L'ancienne star de l'OM Souleymane Diawara, jugé par le tribunal correctionnel de Digne dans une affaire d'extorsion à l'encontre d'un vendeur de voitures de luxe, a été condamné à une amende, le 6 juin. 

Par France 3 Provence-Alpes

L'ex-footballeur de l'Olympique de Marseille et de l'OGC Nice, son frère Adama Diawara, et quatre complices présumés étaient poursuivis pour "extorsion" et "complicité de tentative d'extorsion".

Souleymane Diawara était accusé d'avoir été "l'instigateur" d'une opération commando pour extorquer 50.000 euros auprès d'un concessionnaire de voitures de luxe qui lui avait vendu une Porsche Cayenne en 2012, sans l'avertir que le véhicule était volé.

Trois ans plus tard, en mars 2015, Souleymane Diawara avait envoyé son frère Adama et les quatre autres prévenus au domicile du vendeur, à Reillanne (Alpes-de-haute-Provence), pour lui réclamer ces 50.000 euros, en dédommagement. Faute d'obtenir gain de cause, les cinq hommes étaient repartis avec une BMW, "en gage".

Jeudi matin, le tribunal correctionnel de Digne l'a relaxé des chefs de complicité de tentative d'extorsion et de tentative d'extorsion concernant l'argent. Les cinq prévenus ont tous été condamnés pour l'extorsion du véhicule. 

L'ancienne star de l'OM a été condamnée à verser 10.800 euros d'amende. Son frère Adama a lui été condamné à 18 mois de prison avec sursis, et les quatre
autres prévenus à des peines allant de 9 à 15 mois, dont six mois ferme au maximum pour deux d'entre eux, ainsi qu'au versement de 9.000 euros de dommages-intérêts.

Lors de son réquisitoire le 25 avril, le parquet avait requis jusqu'à trois ans de prison, dont un ferme, à l'encontre de Souleymane Diawara et son frère.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus