• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Un an de prison ferme requis contre l'ex-footballeur de l'OM Souleymane Diawara

Au tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, comparution de l'ancien joueur de l'OM Souleymane Diawara pour extorsion. / © Maxppp
Au tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, comparution de l'ancien joueur de l'OM Souleymane Diawara pour extorsion. / © Maxppp

Trois ans de prison, dont un ferme, ont été requis jeudi contre l'ancienne star de l'OM Souleymane Diawara, jugé dans une affaire d'extorsion à l'encontre d'un vendeur de voitures de luxe de Digne-les-bains avec lequel il avait un contentieux.

Par France 3 Provence-Alpes avec AFP

Le parquet a requis trois ans de prison, dont un ferme, à l'encontre de l'ancien footballeur de l'OM Souleymane Diawara jeudi. Il était jugé devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains (Alpes-de-Hautes-Provence)  pour extorsion à l'encontre d'un vendeur de voiture de luxe.

La même peine a été requise, devant le tribunal correctionnel, contre son frère Adama, et des peines d'emprisonnement moins élevées ont été demandées à l'encontre de quatre complices présumés. Le jugement a été mis en délibéré au 6 juin.

Les débats ont été marqués par une tension et des suspensions d'audience pour calmer les esprits, notamment au moment où les avocats de Souleymane Diawara ont questionné la partie civile. 

Lors des questions des avocats, que ce soit Souleymane Diawara ou la partie civile, chacun est resté sur ses déclarations même si Souleymane Diawara a reconnu qu'il n'aurai pas dû tenter de récuperer son argent par ses propres moyens mais plutôt "porter plainte comme tout le monde". et le vendeur de voiture a reconnu "avoir fait l'autruche, on n'arrivait plus à s'entendre."

Les plaidoieries des avocats et et les réquisitions du procureur étaient attendues en fin de soirée jeudi.

Souleymane Diawara, ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, comparaît devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains pour "complicité d’extorsion et de tentative d’extorsion". L'affaire concerne l'achat d'une Porsche à 50.000 euros en liquide.

Souleymane Diawara, âgé de 40 ans aujourd'hui, comparaît aux côtés de son frère Adama Diawara et quatre complices présumés. Le procès, programmé pour le 25 octobre dernier, avait été renvoyé à la demande de la défense des prévenus.
L'ancienne star de l'OM Souleymane Diawara à sa sortie du tribunal après les réquisitions.

L'ancienne star de l'OM Souleymane Diawara à sa sortie du tribunal après les réquisitions. Aller + loin ▶ https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes...

Publiée par France 3 Provence-Alpes sur Jeudi 25 avril 2019

La Porsche Cayenne à 50.000 euros était une voiture volée

Les faits remontent au 19 mars 2015, à Reillanne, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Ce jour-là, cinq personnes dont le frère de Souleymane, Adama, débarquent au domicile d’un vendeur de voitures de luxe.

Souleymane Diawara avait un contentieux avec cet homme depuis plusieurs années après lui avoir acheté une Porsche Cayenne 48.900 euros cash en 2013, qui s’est avérée être une voiture volée.

Les cinq hommes sont finalement repartis au volant d’une voiture BMW "en gage" contre le remboursement de la Porsche avant le 10 avril 2015, soit quelques semaines plus tard.

Selon la victime, les cinq hommes auraient menacé de lui "envoyer des méchants" si elle ne versait pas l’argent réclamé. Le vendeur soutient avoir été "violemment bousculé" lorsqu’il leur a ouvert la porte.

De leur côté, les cinq hommes ont souvenir d’une rencontre "paisible et sans violence" ayant abouti à un accord.

Souleymane Diawara incarcéré deux mois aux Baumettes

La juge d'instruction a estimé que Souleymane Diawara était à l'origine des infractions. L’ancien joueur de foot aurait ainsi organisé la "descente" au domicile du vendeur. Souleymane Diawara aurait également fait intervenir un ami policier pour obtenir l'adresse de la victime et il a reconnu avoir dit à son frère :

 "Tu ne pars pas de la maison tant qu'il ne t'as pas remis les clés de la voiture."

Souleymane Diawara a été incarcéré en détention provisoire le 9 avril 2015 à la prison des Baumettes à Marseille. Après deux demandes de libérations vaines, il a finalement été libéré le 26 juin 2015 et placé sous contrôle judiciaire.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sylvie Ponthus (06)

Les + Lus