• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Intervention du Raid à Manosque pour un malade psychiatrique retranché

ILLUSTRATION d'un exercice du RAID / © Alexandre MARCHI / PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
ILLUSTRATION d'un exercice du RAID / © Alexandre MARCHI / PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Le malade, un Manosquin de 65 ans, ne prend plus son traitement psychiatrique et son infirmier alerte les pompiers. A l'arrivée des secours, l'homme est enfermé chez lui et menace de tirer. La police de Digne fait alors appel au Raid.

Par Nathalie Deumier

Ce mercredi, à Manosque, un homme est retranché dans son appartement. Il ne prend plus ses médicaments et souffre de troubles psychiatriques. Autour de 17 heures, son infirmier appelle les pompiers pour qu'il soit transporté à l'hôpital. Lorsqu'ils arrivent, l'homme refuse de sortir du logement et les menace de leur tirer dessus. Il est totalement reclus chez lui, les pompiers pensent apercevoir une arme. Les policiers qui sont sur place font donc appel au Raid de Marseille.


La négociation échoue


Le négociateur du Raid tente de convaincre le malade de sortir de chez lui. Devant son refus, les hommes du Raid font diversion en déclenchant une petite explosion, puis enfoncent la porte. Il est environ 20 heures lorsqu'ils maîtrisent l'homme. Il n'avait pas d'arme en sa possession. Il est transporté à l'hôpital psychiatrique de Digne.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus