Saint-Geniez : le village fête le Printemps des arts !

Au lavoir, des oeuvres de Jean-Christophe Lelièvre (Saint-Geniez) / © Photo Philippe Gallois
Au lavoir, des oeuvres de Jean-Christophe Lelièvre (Saint-Geniez) / © Photo Philippe Gallois

L'art est à la fête pendant trois jours à Saint-Geniez dans les Alpes-de-Haute-Provence. Une quinzaine de créateurs et d'artistes exposent leurs oeuvres dans des endroits atypiques, comme le lavoir, l'église et des garages... Un printemps des arts festif et convivial. 

Par Ghislaine Milliet

Dans la petite commune de montagne, on se prépare à trois jours de festivités. C'est la première fois que Saint-Geniez participe au Printemps des arts et de la poésie, une manifestation lancée par le conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence.

Ils sont une quinzaine de créateurs et artistes du cru ou des Alpes du Sud à participer à ce festival qui met en valeur l'art sous toutes ses formes.

Il y a les amateurs passionnés qui proposent leurs modelages, sculptures, peintures, collages...
Sculptures en argile, dans un garage / © Photo Philippe Gallois
Sculptures en argile, dans un garage / © Photo Philippe Gallois

Et trois artistes qui les accompagnent avec leurs oeuvres picturales et plasticiennes.
Véronique Soriano, de Saint-Geniez, utilise la peinture sur tous types de supports, Armand Kaercher, d'Authon (village tout proche) fait de la gravure pour exprimer ses paysages. Et Barbara Fougnon, de Mont-Dauphin, travaille avec les tissus.
 
Dans l'église, l'art s'accroche aux murs / © Photo Philippe Gallois
Dans l'église, l'art s'accroche aux murs / © Photo Philippe Gallois

Véronique Soriano, l'une des trois artistes professionnels de ce Printemps des arts, est conseillère municipale, déléguée à la culture. Elle porte ce projet depuis quatre mois :

"Pour moi, ce festival, c'est se rassembler avec les gens du village et mettre en valeur tous ces talents artistiques.

On est 100 personnes dans le village, et il y a une quinzaine de personnes qui font des choses tout à fait remarquables.

J'ai également invité trois artistes professionnels pour encadrer un peu l'événement". 

Pour l'occasion, l'église longtemps fermée, a ouvert ses portes pour quelques oeuvres. Le lavoir, magnifiquement restauré depuis peu, abrite aussi des toiles et plusieurs garages de villageois restent ouverts pour recueillir les pièces d'art.

Ces lieux sont choisis pour montrer que le patrimoine est quelque chose de vivant

rajoute Véronique Soriano.


Jean-Christophe Lelièvre est un nouveau résident de Saint-Geniez. Arrivé il y a à peine quatre mois, il est déjà sollicité pour ses tableaux, qu'il aime peindre dans ses moments de détente.

"Ca permet de se rassembler entre artistes, raconte-t-il. Et de montrer mon travail. De voir ce que les gens pensent de mon travail (...) et voir d'autres styles chez les autres. Ca c'est très sympa".
 
L'une des peintures "naturelles" de Jean-Christophe Lelièvre / © Photo Philippe Gallois
L'une des peintures "naturelles" de Jean-Christophe Lelièvre / © Photo Philippe Gallois

A partir de demain, jusqu'à dimanche, le public est attendu, avec des moments chaleureux comme les apéros du midi, ou les repas "tombés du panier". 

Pour faciliter la rencontre avec les artistes, ces derniers ont été filmés dans leur atelier par un habitant de Saint-Geniez, et le film passe en boucle dans la salle communale. Dans cette même salle, samedi soir, une conférence intitulée "Dis voir" abordera le thème du regard que l'on porte sur une oeuvre. Qu'y voit-on vraiment ? Quelle part est donnée à la subjectivité ?..
Dans l'église, détail d'une oeuvre monumentale de Véronique Soriano / © Photo Philippe Gallois
Dans l'église, détail d'une oeuvre monumentale de Véronique Soriano / © Photo Philippe Gallois

Le dimanche soir, ce Printemps des arts et de la poésie se terminera sur une lecture du comédien Vincent Blanchard, de Saint-Geniez lui aussi...

Montrant encore une fois que, dans ce petit village perché dans les montagnes, l'art est bien vivant.
 

Sur le même sujet

Les + Lus