• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

3 jours de congés et 11 RTT en moins pour les fonctionnaires du conseil départemental des Alpes-maritimes

Se sont récemment ajoutées "des mesures budgétaires drastiques, sinon mortelles", qui obligent à "rechercher des marges nouvelles", pointe Eric Ciotti / © L. Collet
Se sont récemment ajoutées "des mesures budgétaires drastiques, sinon mortelles", qui obligent à "rechercher des marges nouvelles", pointe Eric Ciotti / © L. Collet

Moins de congés et de RTT pour davantage de présence des fonctionnaires du département des Alpes-Maritimes: le député Eric Ciotti (Les Républicains) a détaillé lundi son projet de réforme du temps de travail pour répondre aux coupes budgétaires de l'Etat.

Par AFP

"Rechercher des marges nouvelles"

Le président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes a assorti lundi son annonce d'une attaque de la loi sur les 35 heures de Martine Aubry entrée en vigueur en 2000 qui a "déstabilisé, désorganisé et entravé les administrations qui n'ont plus les capacités à conduire les missions d'intérêt général". Se sont récemment ajoutées "des mesures budgétaires drastiques, sinon mortelles", qui obligent à "rechercher des marges nouvelles", pointe Eric Ciotti.

Au niveau départemental, il souhaite donc revenir à la durée légale hebdomadaire du temps de travail (1.607 heures annualisées) en supprimant trois jours de congés annuels aux fonctionnaires territoriaux. Pour cela, il veut revenir sur des avantages acquis qui leur permettent actuellement de travailler 1.568 heures. Pour les RTT nées du passage aux 35 heures, le département veut limiter de moitié les jours qui peuvent actuellement être crédités chaque année pour dépassement d'horaires, ce qui ramène le nombre maximum de RTT à 11 jours au lieu de 22.
Baisse des RTT au conseil départemental 06
Reportage: L. Collet, S. Neuquelman et T. Gauthier
Intervenants:
  • Eric Ciotti Président du conseil départemental des Alpes-Maritimes (les Républicains)
  • Francis Tujague Conseiller départemental (Parti communiste français)
  • Thierry Tripodi Représentant du personnel (CGT)

"Garantir une présence mieux répartie"

Ces mesures visent à "garantir une présence mieux répartie des agents tout au long de l'année" et "limiter les besoins en emplois", juge le président du conseil départemental. Elles représentent l'équivalent de la création de plus de 100 emplois à temps plein chaque année, calcule-t-il. Eric Ciotti estime avoir déjà fait des efforts substantiels pour réduire les dépenses dans son département: 340 suppressions nettes d'emplois publics depuis 2009 avec le non-remplacement de deux départs à la retraite sur trois, réduction de la flotte automobile et des dépenses de communication.

Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus