L'invention du World Wide Web a 30 ans et son garde du corps, le W3C, se trouve à Sophia Antipolis

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence Collet
Tim Berners-Lee, le père des pages Web, s'inquiète de voir son bébé devenir un monstre, dévorant les données personnelles des Internautes. Pour les 30 ans de son invention, il a réclamé une régulation plus forte, en faveur des particuliers, face aux géants de l'Internet.
Tim Berners-Lee, le père des pages Web, s'inquiète de voir son bébé devenir un monstre, dévorant les données personnelles des Internautes. Pour les 30 ans de son invention, il a réclamé une régulation plus forte, en faveur des particuliers, face aux géants de l'Internet.

En 1989, un ingénieur anglais, Tim Berners-Lee, a eu l'idée de créer un système de pages avec adresses, les fameuses pages Web que l'on utilise chaque jour. L'inventeur du "www" et du langage html a ensuite confié à des informaticiens de Sophia Antipolis le soin d'actualiser ce langage.

Le 12 mars 1989, au Centre européen de recherche nucléaire, près de Genève, le jeune physicien britannique Tim Berners-Lee dépose sur le bureau de son chef un dossier intitulé "World Wide Web". Son projet de partage de document, via Internet, grâce à des adresses internet et un langage html deviendra rapidement le Web. Un succès mondial.
  C'était il y a trente ans, et tous les informaticiens du monde ses sont engouffrés dans cette aventure formidable. A commencer par ceux de l'Inria à Sophia Antipolis, très enthousiastes face à cette nouveauté. Dès 1994, Tim Berners-Lee souhaite que le langage du Web reste libre et donc centralisé dans une organisation à but non lucratif. il crée le W3C, un consortium qui sera basé à Sophia Antipolis en ce qui concerne l'Europe.
Aujourd'hui encore, le W3C est à Sophia, intégré au sein de l'Inria. Il participe à l'élaboration des langages html modernes. La version actuelle est "html 5". Elle tient compte des différentes contraintes des pages modernes, du paiement en ligne à la mise en forme stylée.
Toutes les pages Web du monde sont écrites avec cet alphabet.
Tim Berners-Lee a depuis 30 ans suivi l'évolution de sa création, qui d'une certaine manière lui a échappé et s'inquiète de voir ce qui est fait au détriment de la vie personnelle des Internautes, estimant que celles-ci devraient restées privées et non appartenir à des grands groupes tels que Google et Facebook.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.