Veolia va faire un geste financier après les problèmes d'eau potable à Antibes, Biot, La-Colle-sur-Loup et Roquefort

Veolia, le maire d'Antibes et l'ARS ont tenté de donner des explications sur la situation de l'eau potable dans ces communes. Pendant plus d'un mois, il était nécessaire de faire purger l'eau avant de la boire dans 3 communes. A Roquefort-Les-Pins, l'eau était impropre à la consommation.

Après plus d'un mois de contraintes pour consommer l'eau à Antibes, Biot, Roquefort-les-Pins et La-Colle-sur-Loup, l'eau est de nouveau potable, excepté pour quelques quartiers. Les habitants qui ont été incommodés pendant l'été n'ont pas encore eu de réponse sur les causes de cet incident. Ce jeudi 23 septembre, une conférence de presse s'est tenue pour donner quelques éléments de réponses.

L'eau avait été jugée trop acide par Veolia lors des analyses qui ont eu lieu durant l'été. Ainsi, la présence de nickel et de plomb avait été détectée dans l'eau courante de ces communes, la rendant impropre à la consommation à Roquefort-les-Pins et obligeant les habitants de Biot, Antibes et La-Colle-sur-Loup à la purger pendant deux minutes avant de la boire.

Lors de la conférence de presse, Veolia a indiqué que de la soude avait été ajoutée pour adoucir l'eau. Les habitants peuvent être rassurés : il n'y a aucun risque concernant ce produit qui a été validé par le ministère de la Santé. 

On ne connait pas encore la cause exacte

Le maire d'Antibes, Jean Leonetti, a demandé au fournisseur d'eau de faire un geste financier sur l'abonnement et la consommation d'eau. En effet, comme de nombreuses personnes ont dû faire couler l'eau deux minutes avant de pouvoir la boire, cela a pu impacter lourdement leur facture. Veolia a accepté.

Enfin, concernant les causes de cette situation, on est encore au stade des hypothèses. "On n'a pas encore d'éléments factuels qui nous permettent de comprendre pourquoi cette corrosité est apparue", indique un expert de Veolia, présent à la conférence de presse. 

Cela pourrait être une conséquence de la tempête Alex qui a eu lieu il y a presque un an dans le département. Elle aurait modifié durablement les sols et donc les points de forage. Le changement climatique pourrait aussi avoir un lien avec la situation.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie environnement société