Festival de Cannes. A la 75e minute du film « Frère et sœur » d’Arnaud Desplechin avec Marion Cotillard, Melvil Poupaud, Patrick Timsit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nathalie Hayter & Anne Le Hars

Durant ce 75e Festival de Cannes, la rédaction de France 3 Côte d'Azur vous propose d'évoquer les long-métrages en faisant une pause sur la 75e minute des films. Projeté ce 20 mai « Frère et sœur » d’Arnaud Desplechin avec Melvil Poupaud, Marion Cotillard, Patrick Timsit. En compétition.

Il fait gris, visiblement froid. A la 75e minute, Louis, alias Melvil Poupaud, arrive au funérarium. Sa mère vient de mourir, elle était dans le coma après un accident de voiture. Je vous rassure tout de suite : cet accident arrive très tôt dans le film, presqu’au début alors je ne vous spoile rien promis !

Louis est seul, le responsable du funérarium le conduit dans une pièce en lui demandant de patienter avant de pouvoir voir sa mère. Il attend, l’ambiance est plutôt lugubre. C’est alors qu’il tend l’oreille et entend une conversation qui semble venir de la pièce d’à côté. Nous voici aussitôt dans ladite pièce, et là, surprise, voici Alice, la sœur de Louis, interprétée par Marion Cotillard.

Elle en compagnie de son mari, et à leur côté est étendue la maman.

Alice prononce alors cette phrase, terrible : Je ne veux pas voir Louis à l’enterrement. Une phrase qui veut tout dire, et qui finalement résume toute la trame de ce très beau film. L’histoire d’un amour entre un frère et une sœur, amour qui brutalement se transforme en haine. Alice hait Louis. Elle était la petite fille prodige, brillante, belle, adorée de tous, lui était dans son ombre. Et puis un jour, il devient écrivain, il entre à son tour dans la lumière…

Et le bel édifice familial s’écroule. Un effondrement, une déliquescence qui auraient sans doute pu être évités si tous ces gens avaient su plus, et mieux se parler. Dans une famille les non-dits sont assassins. Alors vous l’avez compris, ce film n’a rien d’une comédie. Que du tragique !

Mais attention, tout en finesse et en subtilité ! Le cinéma selon Desplechin, on comprend pourquoi ce réalisateur est aussi souvent invité à Cannes ! Melvil Poupaud est formidable, Marion Cotillard bouleversante, quant à la 75e minute, elle est juste… fondamentale.

Tout savoir sur le film

Synopsis

Un frère et une sœur à l’orée de la cinquantaine… Alice est actrice, Louis fut professeur et poète. Alice hait son frère depuis plus de vingt ans. Ils ne se sont pas vus depuis tout ce temps – quand Louis croisait la sœur par hasard dans la rue, celle-ci ne le saluait pas et fuyait… Le frère et la sœur vont être amenés à se revoir lors du décès de leurs parents.

Après "Rois et Reine" et "Un Conte de Noël", le cinéaste retrouve Roubaix et la famille Vuillard, au coeur de sa filmographie avec ce duo.

Un film avec donc Marion Cotillard, Melvil Poupaud, Golshifteh Farahani, Patrick Timsit et Benjamin Siksou.

Dans les salles ce vendredi 20 mai.