Festival de Cannes. TikTok a remis les premiers prix de la 75e édition du Festival pour sa propre compétition de courts-métrages

Publié le

Vendredi 20 mai, les premiers prix ont été décernés dans le cadre du Festival de Cannes. L'application TikTok s'est chargée d'ouvrir le bal en récompensant quatre créateurs pour leur vidéo courte et une classe d'un lycée cannois.

Les premiers films primés à Cannes en 2022 durent moins de trois minutes ! Ce vendredi 20 mai, le jury de #TikTokShortFilm, la compétition de (très) courts-métrages organisée par l'application TikTok, a révélé les noms des grands gagnants.

Sur les 70 000 participants de la compétition, 44 pays étaient représentés. Cocorico ! Une comédienne française, Claudia Cochet, a remporté le prix du meilleur script. Son film Princesse moderne, parle des violences faites aux femmes. 

"J'ai l'impression d'être dans un rêve", raconte-t-elle à France 3 Côte d'Azur, quelques minutes après avoir reçu le trophée. "Ce film parle du fait que c'est très difficile de parler des violences conjugales quand on en subit et que souvent les gens ne s'en rendent pas compte avant qu'il ne se passe quelque chose de très grave," détaille-t-elle. 

Deux vidéos sont arrivées ex-aequo pour le Grand Prix. Le Slovène Matej Rimanić a raconté les débuts d'une histoire d'amour entre voisins de balcons tandis que le Japonais Mabuta Motoki s'est démarqué avec une vidéo sur l'artisanat traditionnel.

Pour le meilleur montage, c'est le Néo-Zélandais Tim Hamilton qui a reçu le prix avec son film, Zero Gravity. 

Le jury était composé d'Angèle Diabang, réalisatrice et productrice de film sénégalaise, Camille Ducellier, réalisatrice de film française, Basma Khalifa, cinéaste et réalisatrice soudanaise et Khaby Lame, le TikTokeur italien qui a le plus de succès en Europe, qui compte plus de 138 millions d'abonnés sur la plateforme.

Il était présidé par Rithy Panh, un réalisateur franco-cambodgien. Ce dernier a démissionné jeudi 19 mai avant de revenir sur sa décision. Il reprochait à l'application de trop s'impliquer dans les décisions du jury. "TikTok a fait marche arrière et nous redonne notre souveraineté", a indiqué le réalisateur franco-cambodgien à l'AFP. "Le jury va pouvoir donner le prix aux films qu'il a choisis", s'est-il félicité avant la cérémonie.

Un prix pour les lycéens cannois

La cérémonie était aussi l'occasion de récompenser une classe du lycée Bristol. En effet, un prix spécial a été créé pour les lycées cannois. Comme pour la compétition #TikTokShortFilm, la vidéo devait durer en 30 secondes et 3 minutes. Un des élèves de la classe de 1ere qui a remporté le prix était présent à la cérémonie. 

La vidéo en stop-motion intitulée Le truc chelou reprend l'intrigue de la série américaine Stranger Things. "C'est incroyable pour nous de se dire qu'on a réussi à gagner ce concours", confie-t-il.