Cannes 2021 : pour Bachelot "le pass sanitaire c'est facile" et pour Frémaux "il n'y aura pas de cluster au festival"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
"Il n'y a pas de cluster cannois", a souligné samedi le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux. A gauche aux côtés de la ministre de la culture et du président du Festival de Cannes Pierre Lescure.
"Il n'y a pas de cluster cannois", a souligné samedi le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux. A gauche aux côtés de la ministre de la culture et du président du Festival de Cannes Pierre Lescure. © CHRISTOPHE SIMON / AFP

Interrogée au Festival de Cannes lors d'un point de presse sur les inquiétudes des responsables de lieux culturels face à de nouvelles restrictions sanitaires, Roselyne Bachelot a lancé  "un appel à la responsabilité et à la bienveillance".

Interrogée à Cannes lors d'un point de presse sur les inquiétudes des responsables de lieux culturels face à de nouvelles restrictions sanitaires que pourrait annoncer lundi le président de la République, Roselyne Bachelot a lancé "un appel à la responsabilité, à la bienveillance, au respect de sa propre santé et surtout du respect de la santé d'autrui".

Pour la ministre de la Culture, "nous tous avons le destin du secteur culturel entre nos mains. Certains se font une montagne du pass sanitaire. Ce n'est pas vrai. On a tous un smartphone avec un certificat de vaccination ou un test de moins de 48H. Les lieux de culture proposent des tests antigéniques... Et puis, il y le respect des gestes de protection : le gel, le masque, la ventilation des salles...", a dit encore Mme Bachelot.

Le pass sanitaire, c'est facile !

"Nous avons des outils que nous n'avions pas il y a quelques mois pour garder ouverts les lieux culturels. Premièrement: se faire vacciner, surmonter parfois les réticences, les craintes ou simplement l'indifférence. Deuxièmement: le pass sanitaire, c'est facile!", a ajouté Mme Bachelot en marge d'un colloque du CNC
(Centre national du cinéma) organisé pendant le Festival de Cannes.

"Il n'y a pas de cluster cannois"

Le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux, a aussi coupé court ce samedi : "Il n'y a pas de cluster cannois". Il avait rappelé à l'rodre les festivaliers ce jeudi 8 juillet en redisant que  "les masques c'est la règle".

Cette fois, lui et le president Lescure veulent balayer les rumeurs.

"Hier, on a fait plus de 3.000 tests et zéro cas positif. Tout ça pour dire que les rumeurs d'un cluster cannois sont infondées. On fait tous très attention, on a tous envie de se montrer exemplaire, que le festival aille jusqu'au bout, que la pandémie s'arrête", a-t-il déclaré. 

Quant à ceux qui continuent de penser que nous ne faisons pas les choses sérieusement, qu’ils usent de leur énergie et de leur mépris pour s’en prendre aux réfractaires aux vaccins.

Pierre Lescure, président du Festival de Cannes.

Dans les Alpes-Maritimes, le variant Delta représente 80,9 % des contaminations, un pourcentage plus faible que dans le Var mais plus haut que dans les Bouches-du-Rhône (63 %), le Vaucluse (61,2 %), les Alpes-de-Haute-Provence (37,5 %) et les Hautes-Alpes toutefois, le taux atteint 83,3 %. 

- Avec AFP

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.