Vivre à Cannes sans argent pendant le Festival : c'est possible

Edwin, 25 ans s'est lancé le challenge de vivre à Cannes pendant le Festival sans argent / © Camille Nowak
Edwin, 25 ans s'est lancé le challenge de vivre à Cannes pendant le Festival sans argent / © Camille Nowak

Edwin, 25 ans s'est lancé un défi original pendant le Festival de Cannes, vivre sans argent et tester ainsi la solidarité des gens. 

Par Camille Nowak

Tous les matins Edwin, embarque son sac à dos et arpente les rues de Cannes pour trouver un hébergement pour la nuit. C'est un défi original qu'il a décidé de se lancer durant le Festival de Cannes pour tester la solidarité des festivaliers.
Une expérience inédite par laquelle il évalue la bonté des gens et se questionne sur le rapport à l'argent. Sans argent liquide ni carte bleue, il n'accepte pas les dons financiers mais uniquement nourriture, hébergement ou d'autres choses que l'on peut lui offrir.

Parfois les gens me tendent beaucoup d'argent, ça me touche mais je n'accepte pas, le but du défi c'est de vivre sans argent, explique Edwin. 

Alors pour ce jeune Breton, Cannes pendant le festival, c'est des strass, des paillettes mais aussi de la solidarité. Jusqu'à présent il a toujours réussi à se nourrir et se loger. Malgré tout, Edwin aborde chaque nouvelle journée avec la peur, le stress de ne pas trouver de quoi se nourrir, se loger. 

Je me rend compte qu'à tout moment ça peut basculer, et c'est ça qui me fait peur. 

Sourires, mépris, indifférence : Edwin encaisse les regards qui parfois le blessent. Diplômé, il vagabonde depuis deux ans, dans différentes villes et réalise cette expérience de vivre sans argent : c'est sa "parenthèse humaine". Il l'a notamment expérimenté à Rennes, Paris et en Angleterre. 

 

Edwin arpente les rues de Cannes avec son sac à dos et son panneau / © Camille Nowak
Edwin arpente les rues de Cannes avec son sac à dos et son panneau / © Camille Nowak


 

Sortir des à priori, et évaluer la solidarité des gens c'est l'objectif de son challenge. Chaque soir c'est une nouvelle expérience faite de rencontres différentes. Une interaction qu'il apprécie : 

Je rentre dans l'intimité des gens, je passe d'un univers à l'autre. 

Les gens s'arrêtent, l'observe, le prennent en photo, un défi original qui ne passe pas inaperçu sur la Croisette de Cannes. Mais finalement, comment trouver la bonne personne, celle qui lui offrira un toit pour dormir ou de quoi se sustenter ? C'est ce qui lui semble le plus difficile : 

Parfois, je me dis que certaines personnes passent sans forcément faire attention à mon panneau alors qu'ils pourraient m'aider. Je me questionne beaucoup sur comment faire la bonne rencontre au bon moment. 

Un premier bilan de son expérience à Cannes ? Selon lui c'est beaucoup trop tôt, "il faudrait des années pour tout explorer".
Par la suite, il projette de réaliser de nouveaux défis et notamment celui de repousser ses limites personnelles, en essayant notamment de ne pas manger ou dormir. Il prévoit également d'écrire un roman sur ses différentes expériences. 

Sur le même sujet

Cannes sur culturebox

toute l'actu cinéma

Seize actrices noires et métisses sur le tapis rouge contre les discriminations

Les + Lus