Ce qui change dans les Alpes-Maritimes avec l'arrivée du pass sanitaire obligatoire aujourd'hui

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Fort

A partir du 21 juillet, tous les lieux de culture et de loisirs accueillant plus de 50 personnes sont soumis au pass sanitaire. Dans les Alpes-Maritimes, il faudra le présenter pour visiter le musée Matisse, s'amuser aux Plages Electroniques ou emmener ses enfants à Marineland.

Dès le 21 juillet, le pass sanitaire, c'est-à-dire la présentation d'un certificat de vaccination, d'un test négatif de moins de 48 heures ou d'un certificat de rétablissement du Covid-19, sera obligatoire dans les lieux de culture et de loisirs accueillant plus de 50 personnes. Cette mesure, qui ne s'applique pour l'instant que pour les personnes majeures, a des effets très concrets dans le département :

  • A Nice, pour se rendre au musée Matisse, au musée national Marc Chagall ou encore au musée Massena, il faudra présenter l'un de ces trois sésames. Mêmes conditions d'accès dans les théâtres. 
     
  • Dans les parcs d'attractions comme Marineland à Antibes et Canyon Forest à Villeneuve-Loubet, la mesure va également entrer en vigueur. Les fêtes foraines sont également concernées si elles comptent plus de trente stands ou attractions, comme le précise le décret paru au Journal officiel.
    ​​​​​​
  • Le visionnage d'un film au cinéma va également être soumis à cette nouvelle règle. Mais celle-ci ne s s'applique qu'à l'échelle d'une salle, c'est-à-dire que la séance n'est pas soumise au pass sanitaire s'il y a moins de 50 spectateurs. De plus, certaines salles s'arrangent pour ne pas dépasser cette jauge comme au Rialto à Nice.
  • Même tarif pour les festivals : si vous vous rendez aux Nuits guitares à Beaulieu-sur-Mer ou aux Plages Electroniques à Cannes en août, il faudra présenter un certificat de vaccination, un test négatif ou un certificat de rétablissement du Covid-19.
     
  • Et la liste continue : pour aller supporter l'OGC Nice à l'Allianz Riviera dès le début de la saison de Ligue 1, le pass sanitaire sera nécessaire. C'est également le cas pour rentrer au casino de Menton. D'ailleurs, l'établissement organise des tests dans le casino tous les jours dès vendredi 23 juillet, de 19h à minuit en semaine et de 19h à 2h le vendredi et le samedi.

Pour les lieux de culte, le pass sanitaire ne s'applique pas sauf si l'événement n'a pas de caractère cultuel. A noter que là où s'applique le pass sanitaire, le port du masque n'est plus obligaoire, même en intérieur, sauf si le préfet ou l'exploitant du lieu souhaite le contraire.

Enfin, attention, car être vacciné ne signifie pas nécessairement avoir le pass sanitaire. En effet, pour avoir le certificat de vaccination complet, il faut attendre sept jours après la deuxième injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) et quatre semaines après l'unique injection du vaccin Johnson & Johnson de Janssen.