• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Côte d'Azur: terre des grands centres commerciaux

Vue aérienne des travaux de Polygone Riviera, à Cagnes-sur-mer
Vue aérienne des travaux de Polygone Riviera, à Cagnes-sur-mer

Le projet de village des marques à Pégomas , le doublement annoncé de Cap 3000,  NiceOne une surface commerciale de 29.000 mètres carrés est en cours de construction près du grand stade à Nice mais aussi Polygone Riviera à Cagnes sur Mer. Trop ? La CCI s'inquiète.

Par Olivier Le Creurer

150 enseignes


Dans un an, Polygone Riviera, nouveau centre commercial de très grande envergure, ouvrira ses portes. 70.000 m2 de surface. Le plus grand chantier dans l'hexagone. 400 millions d'euros sont investis. Polygone Riviera sera le premier temple de consommation à ciel ouvert en France. Les consommateurs trouveront dans un an 150 enseignes, 13 salles de cinéma, une promenade et même des oeuvres d'art.
Le site devrait accueillir entre 8 et 10 millions de visiteurs par an quand Cap 3000, renové et agrandi, table sur 13 à 14 millions.

Les riverains s'inquiètent


Les riverains s'inquiètent. La circulation est déjà difficile aux heures de pointe.19 000 véhicules empruntent, chaque jour, l'avenue des Alpes entre Cagnes-sur-Mer et Vence.
Préoccupation numéro 1 : Eviter les embouteillages à l'entrée du centre commercial. Parmi les solutions : un parking souterrain de 3000 places, accessible par un passage souterrain réservé. Mais le principal aménagement sera la réalisation d'un giratoire qui viendra alléger le flux de circulation en direction de  Vence.

Travaux polygone Riviera
Reportage: C. Chaillan, E. Felix et B. Prou

Intervenants:

  • Pierre-Antoine Desplan Directeur des Opérations Socri
  • Michel Badie-Cassagnet Responsable de l’immobilier commercial du groupe Socri
  • Max Lamoure Secrétaire de l'Association de défense des habitants affectés par le Polygone Riviera


Jacques Kotler, président de la commission commerces de la CCI était l'invité du 19/20 jeudi. Il s'inquiète de l'arrivée massive de tous ces commerces (300.000 m2 sont programmés d'ici 2020) et des conséquences pour le commerce de centre ville:

Invité CCI

 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus