• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Des ONG demandent à Paris de ne pas l'extrader Abliazov, arrêté le 31/7 à Mouans-Sartoux

© Photo : The Telegraph
© Photo : The Telegraph

Plusieurs organisations de défense des droits de l'Homme ont demandé à la France que l'opposant et oligarque kazakh Moukhtar Abliazov, ne soit pas extradé vers un pays qui pourrait le livrer au Kazakhstan.

Par Yves Lebaratoux avec AFP

Dans une lettre ouverte aux ministres de l'Intérieur Manuel Valls et des Affaires étrangères Laurent Fabius, la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), la Ligue des droits de l'Homme (LDH) et le Bureau kazakh pour les droits de l'Homme et le respect du droit (KIBHR) les "exhortent à ne pas l'extrader vers le Kazakhstan ou vers tout autre pays où il risque d'être jugé de manière inéquitable et/ou d'être extradé vers le Kazakhstan".
"Sans prendre position quant au bien-fondé ou non des charges retenues contre M. Abliazov" les trois organisations relèvent qu'il "semble que les poursuites engagées contre M. Abliazov sont fondées sur des motifs politiques, comme le prouve le harcèlement qui vise sa famille".
Elles soulignent également que "M. Abliazov est un réfugié au sein de l'Union européenne, l'asile politique lui a été accordé au motif qu'il risquait d'être persécuté au Kazakhstan", dont le régime "est connu pour avoir mis en prison des opposants et infligé des mauvais traitements à des détenus".
Arrêté le 31 juillet dans les Alpes-Maritimes, M. Abliazov est incarcéré en attendant l'examen en septembre de la demande d'extradition déposée à son encontre par l'Ukraine.

Ancien ministre de l'énergie kazakh (1999), Moukhtar Abliazov, 50 ans, est fondateur du parti d'opposition au président kazakh Noursoultan Nazarbaïev, Choix démocratique (2002).

Il a quitté son pays en 2009 au moment de la nationalisation forcée de la banque BTA qu'il dirigeait. La BTA lui reproche d'avoir détourné à son profit 6 milliards de dollars, ce qu'il nie.

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus