Pédopornographie : 9 internautes interpellés en France, dont 1 à Grasse

Deux postes d’éducateur à Dijon et à Chalon vont être supprimés à la rentrée scolaire de 2017
Deux postes d’éducateur à Dijon et à Chalon vont être supprimés à la rentrée scolaire de 2017

Neuf personnes ont été interpellées dans différents départements français pour avoir animé ou consulté des blogs diffusant des images pédopornographiques. Elles ont été placées en garde à vue jusqu'à ce soir.

Par Yves Lebaratoux, Didier Brignand avec AFP

Les suspects ont entre 26 et 45 ans, et plusieurs ont "une profession éducative", selon Lionel James, commandant en second de la section de recherches.
Deux d'entre eux ont été incarcérés en vue de leur comparution immédiate demain devant le tribunal de Dijon, tandis que les sept autres se sont vu remettre une convocation devant le parquet de Dijon au 23 juillet 2013.

Leur interpellation a mobilisé 48 gendarmes, dont 18 de la section de recherches de Dijon, et 13 techniciens spécialistes des nouvelles technologies. Ils se sont déployés dans le Cher, la Vienne, la Marne, les Landes, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et la Savoie, où résidaient les internautes visés.

Les cyberpatrouilleurs de Dijon ont déclenché il y a un peu moins d'un an cette opération contre des auteurs de blogs et quelques "consommateurs", et ont saisi plus de 1.000 images pédopornographiques sur 9 blogs différents.
La section de recherches de la gendarmerie de Dijon compte un groupe d'enquêteurs spécialisés dans la cybercriminalité.

Une seule personne a été interpellée dans les Alpes-Maritimes. Elle habite Grasse. Selon les gendarmes, elle a reconnu les faits.

Sur le même sujet

Les + Lus