Le maire de Saint-Laurent-du-Var prend un arrêté pour réglementer l'implantation des compteurs Linky

Les compteurs Linky représentent un danger, selon certains habitants des Alpes-Maritimes. / © France 3 Côte d'Azur / Frédéric Tisseaux
Les compteurs Linky représentent un danger, selon certains habitants des Alpes-Maritimes. / © France 3 Côte d'Azur / Frédéric Tisseaux

L'installation de ces compteurs électriques intelligents pose problème dans les Alpes-Maritimes. Le maire de Saint-Laurent-du-Var a tenu une conférence de presse en présence de clientes d'Enedis, qui se disent victimes des ondes électromagnétiques. 

Par Léa Bouquet

C'est un petit boîtier, et pourtant il n'en finit pas de déchaîner les passions. Le compteur Linky communique la consommation d'électricité en temps réel.
Si certains saluent une avancée technologique, d'autres se plaignent des mauvais effets des ondes électromagnétiques sur leur santé.

Autre problème : dans les Alpes-Maritimes, des habitants auraient été "forcés" par Enedis à installer ce nouvel appareil chez eux. 


Un arrêté à Saint-Laurent-du-Var 


Face aux mécontentements, le maire de Saint-Laurent-du-Var Joseph Segura a pris lundi un arrêté pour réglementer l'implantation des boîtiers Linky.

Ce que je dis aujourd'hui aux opérateurs, c'est de demander d'abord l'autorisation avant de placer ces compteurs, explique-t-il. 


La maire Joseph Segura lors de sa conférence de presse lundi. / © France 3 Côte d'Azur / Aline Métais
La maire Joseph Segura lors de sa conférence de presse lundi. / © France 3 Côte d'Azur / Aline Métais

Beaucoup de Laurentins ont déposé plainte au cours des derniers mois contre le réseau Enedis : harcèlement téléphonique, compteurs placés sans accord préalable... Certains s'inquiètent également pour leur santé.


Je dois dormir trois heures par nuit, confie une habitante. Pour moi, c'est vraiment un souci de santé.


Dans les Alpes-Maritimes, l'installation des compteurs Linky touche à sa fin. Selon Enedis, ceux-ci ne présentent aucun risque pour la population. Mais par prévention, 8 maires ont préféré prendre des délibérations anti-Linky. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La circulation perturbée à Nice par la fête de la musique

Les + Lus