• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Manifestation des habitants de Sainte-Agnès, opposés à l'ouverture d'un centre pour migrants mineurs

Les habitants de la commune de Sainte-Agnès ne veulent pas d'un centre d'accueil pour les migrants mineurs sur le territoire de leur commune. / © B. PEYRANO / FTV
Les habitants de la commune de Sainte-Agnès ne veulent pas d'un centre d'accueil pour les migrants mineurs sur le territoire de leur commune. / © B. PEYRANO / FTV

Un ancien centre de vacances a été rénové pour accueillir prochainement 56 migrants mineurs. Alors qu'une commission de sécurité s'assure de la conformité des lieux, les habitants, maire en tête, ont manifesté leur désaccord.

Par Catherine Lioult

Situé au dessus de Menton dans les Alpes-Maritimes, près de la frontière avec l'Italie, la commune de Sainte-Agnès compte un peu plus d'une centaine d'habitants l'hiver.

Et la prochaine arrivée de 56 migrants mineurs dans un ancien centre de vacances est loin de faire l'unanimité.La députée Alexandra Valetta Ardisson est venue dire non aujourd'hui à l'implantation d'un centre de jeune migrant dans la commune. 

Le bâtiment a été réquisitionné, et des travaux de rénovation ont été engagés. Et alors que les jeunes migrants sont attendus d'un jour à l'autre, les habitants ont exprimé leur désapprobation lors d'une manifestation.
Manifestation à Sainte-Agnès (06) contre le futur centre d'accueil pour les migrants mineurs.
Les habitants de ce village des Alpes-Maritimes protestent contre le futur centre d'accueil pour les migrants mineurs.

Le  maire Albert Filippi rappelle qu'il n'a a aucun moment été consulté sur ce dossier et il s'étonne d'être convié à une commission de sécurité alors que des infractions ont été relevées lors des travaux.
 
Albert Filippi (06), maire de Sainte-Agnès s'explique sur le futur centre d'accueil des migrants mineurs
Le maire de Sainte-Agnès s'explique sur le futur centre d'accueil des migrants mineurs sur sa commune.

En 2018 dans le Var, sur la commune de Chateaudouble, l'accueil de migrants avait aussi fait l'objets de vives réactions de la part des habitants. A l'arrivée, la cohabitation se passe plutôt bien !

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus