Emblème de la commune de Sibiril (Finistère Nord), le phare de Moguériec permet l’entrée du port depuis son installation en 1960. France 3
Celui de Moguériec (Bretagne) est de couleur verte. Celui de Menton, rouge. Construit respectivement en 1876 et 1878 selon un brevet de Gustave Eiffel, ces deux phares sont jumeaux ! Mais les vagues de l'Océan Atlantique, plus violentes que celles de la Méditerranée menacent l'édifice breton. Ce dernier pourrait être démanteler.
JUMELAGE PHARE MENTON BRETAGNE

Intervenants : Arnaud Lampire Président de L'association "sauver le phare de Moguériec", Michel Dalmasso Directeur des Ports de Menton  - PEYRANO Bernard, SARA Jean-Marc

J'ai fait mes premiers pas sur la plage et rencontré mes premières filles autour du phare. Il a une vrai valeur sentimentale, déclare le président de l'association Sauver le phare de Moguériec.

Le phare de Menton a fait l’objet il y a quelques années d’une importante restauration. Tandis qu’à Moguériec, ça bloque. Atteint par la "maladie du béton", son socle a besoin d’être repris, tout comme les parties métalliques. Il y en aurait pour 450 000 euros.

Restauré il y a 5 ans le phare mentonnais est classé. 80 000 euros ont été nécessaires. 

Le dossier de jumelage est à l'étude. Côté breton, on compte beaucoup sur la générosité des mentonnais afin de préserver du caprice du temps, l'histoire du phare de Moguériec.
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.