Mercantour : le parc à loups rouvre aux visiteurs et change de formule

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emma Arnau .

Le parc Alpha dans la vallée de la Vésubie avait rouvert cet été, avant d'entamer une nouvelle phase de travaux depuis septembre. Pour ces vacances scolaires, il est de nouveau ouvert sept jours sur sept, avec de nouveaux ateliers.

Ça y est ! Vous pouvez retrouver les loups du parc Alpha. Après trois mois de travaux, le parc dévasté par la tempête Alex a rouvert ses portes ce samedi 18 décembre. Il sera ouvert 7j/7 durant les vacances scolaires. Mais uniquement pour des visites de groupe sur réservation.

Le directeur du parc est ému. Après avoir vu le parc ravagé en octobre 2020, le retour du public est un beau cadeau pour ces fêtes ." Il y a 50 cm de neige un peu partout. Ça a un effet assez magique, on dirait un décor. Avec l'arrêt des travaux, il n'y a plus aucun bruit nuisible, on n'entend que la forêt et les animaux. On voulait que les amoureux des loups et de la nature retrouvent leur parc."

On privilégie la proximité avec le soigneur ou le responsable animalier. Les visiteurs peuvent poser des questions et bien comprendre toutes les problématiques du loup et du parc depuis la tempête Alex

Roger Bianchi - Directeur d'exploitation du Parc Alpha

Quatre fois par jour, des groupes d'une trentaine de personnes seront guidés par un soigneur pour une visite de deux heures. Fini les déambulations libres, place à la pédagogie.



"On privilégie la proximité avec le soigneur ou le responsable animalier. Les visiteurs peuvent poser des questions et bien comprendre toutes les problématiques du loup et du parc depuis la tempête Alex" explique Roger Bianchi, le directeur d'exploitation du parc Alpha.



"On présente la tempête : qu'est-ce qui s'est passé ? Comment et pourquoi on a été touchés ? Puis notre nouvelle meute. Quelles sont les habitudes des animaux l'hiver, pourquoi changent-ils de pelage, pourquoi certains deviennent blancs? C'est très pédagogique, et on voit que les gens sont très intéressés."



Une nouvelle meute venue de Normandie



Les cinq loups de la meute actuelle viennent du parc de Muchedent en Seine-Maritime. Trop nombreux dans leur parc, ils ont pu trouver un havre de paix sur les hauteurs de la Vésubie. En semi-liberté dans un enclos de 2 500 m2, les soigneurs les nourrissent, mais n'interviennent pas dans leurs relations sociales. La meute devrait être rejointe par un autre groupe d'ici au mois de juin 2022. 

Pendant les vacances, les visiteurs auront bien sûr droit à la visite du Père Noël qui distribuera des bonbons et fera des photos.

Des ateliers immersifs



Dès le 26 décembre, l'atelier "empreinte" sera mis en place. Les visiteurs pourront apprendre à distinguer des traces de chamois, de loups ou de chiens.



"Après la tempête, quand nous cherchions les loups, de nombreuses personnes nous appelaient pour en signaler. Il s'agissait en fait de chiens errants dans leurs jardins, ou de chiens de bergers. On veut apprendre aux visiteurs à faire la différence, sur la morphologie, et aussi sur les empreintes." 

À la rentrée, de nouveaux ateliers seront mis en place. Les mercredis et les week-ends vous pourrez être soigneur d'un jour notamment en nourrissant les loups.

Les après-midi, les enfants vont tout apprendre des métiers de soigneur, vétérinaire ou éthologue. 

Quant aux loups présents pendant la tempête Alex ? Les sept qui ont été récupérés sont au sanctuaire 79 dans les Deux-Sèvres.

"Nous ne les ferons pas revenir. Il faut prendre en considération leur état de santé, et de stress. Il y a une odeur génétique, une mémoire qui reste. Leur comportement serait singulièrement particulier, et ce serait mettre l'animal et l'humain en danger. Ils sont bien dans ce sanctuaire, il n'y a pas de visiteurs. Nous continuons à payer pour leurs soins et leur nourriture " indique Roger Bianchi le directeur du parc Alpha. 



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité