Deux Azuréennes au Vietnam pour le Raid Amazones

Karine Chomat et Sonia Amiral se sont préparées pendant plus d'un an pour participer au Raid Amazones cette année au Vietnam. Cette compétition 100 % féminine s'est terminée dimanche. 

Karine Chomat et Sonia Amiral lors d'un entrainement.
Karine Chomat et Sonia Amiral lors d'un entrainement. © Frédéric Tisseaux / France Télévisions
L'une est juriste l'autre cadre dans une administration. Les deux femmes ne sont pas spécialement sportives même si elles ont une bonne condition physique.

Le raid les a séduites, car il allie le défi sportif et une dimension humanitaire. Nous les avons rencontrées lors de leurs derniers entraînements avant leur départ.

Leur terrain d'exercices, c'est le parc de Vaugrenier, près de Villeneuve-Loubet dans les Alpes-Maritimes. Ce samedi matin, les enfants sont restés à la maison et ces deux mères de familles peuvent s'entraîner sereinement.

C'est parti, l'une pédale et l'autre court, elles pratiquent le "run and bike" : une alternance de course et de vélo en duo : "Le plus difficile c'est de courir et de faire du vélo ensemble sans jamais se lâcher. Ca va être compliqué à gérer dans la compétition car on va avoir envie d'aller vite et de se mettre dans le rouge."
   

L'autre bout du monde


Au Viêtnam, durant le Raid Amazones, elle ont parcouru ensemble une distance de 26 kilomètres, bien loin des conditions du parc de Vaugrenier. 

Elles se sont lancé un défi, participer à cette aventure 100 % sportive et 100 % féminine. 10 jours d'épreuves qui se sont déroulées cette année dans ce pays d'Asie.
 
Karine Choma porte sur sa tenue de sport le cœur réalisé en hommage aux victimes de l'attentat de Nice. Les deux sportives ont défendu les couleurs de l'association Promenade des Anges.

"Le raid amazone véhicule des valeurs importantes comme l'esprit d'équipe et le courage. On est toutes là, ensemble on s'entraide entre équipes" explique Karine.
 
Le tir à l'arc fait partie des 6 épreuves du Raid Amazones.
Le tir à l'arc fait partie des 6 épreuves du Raid Amazones. © Frédéric Tisseaux / France Télévisions
 

6 épreuves


Les deux amies s'entraînent aussi au tir à l'arc. Une des six épreuves du Raid Amazones. Sonia et Karine ont appris cette discipline en 4 séances seulement comme le montre notre reportage réalisé juste avant leur départ : 
 
Dans les bagages des deux filles, il n'y avait pas que des équipements sportifs. "Comme on va rencontrer des enfants dans une école à Da Nang, j'ai pris quelques petits crayons de la pâte à modeler histoire de leur faire plaisir" raconte Sonia.

De son côté, Karine a choisi d'emporter un objet très précieux, un drapeau avec le cœur formé par les noms des victimes de l'attentat de Nice : "On le laissera sur place ou on l'accrochera à côté d'un monument en solidarité avec toutes ces familles".
 
Le drapeau en mémoire des victimes de l'attentat de Nice.
Le drapeau en mémoire des victimes de l'attentat de Nice. © Frédéric Tisseaux / France Télévisions

Le coût du projet s'élève à 10 000 euros, une somme pour ces aventurières ont dû trouver des sponsors. Une partie de cet argent sera reversé à des associations locales au Viêtnam.

Les deux filles dont l'équipe s'appelle "Les amazones niçoises", ont terminé dimanche 34e sur 94 équipes de deux. Le classement complet à voir ici :  :  https://www.raidamazones.com/raid2019bis/classements.php
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport aventure sorties et loisirs international